Au sommaire du n° 208 (en kiosque)

Dans ce numéro d’avril peu emballé par les isoloirs, un maousse dossier « Crime et résistances » sur la guerre en Ukraine, mais aussi : le bilan écolo pas jojo de Macron, une plongée dans le « théâtre » de la frontière à Calais, le « retour de Jim Crow » aux États-Unis, une « putain de chronique », un aperçu du désastre d’Azincourt, une dissection du cirque électoral, une évocation des canards perdus au pays des cigognes…

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre marchand de journaux ou de vous abonner...

En couverture : « Dans l’isoloir, personne ne t’entendra crier », de Cécile Kiefer

Actualités d’ici & d’ailleurs

 Macron, repris de justice climatique – Des cadeaux à l’agro-industrie, de nouveaux réacteurs nucléaires et une double condamnation de l’État pour inaction climatique : face à l’urgence écologique, le mandat de Macron a surtout été marqué par la procrastination.

Illustration de Segoube

 Entretien avec Francis Dupuis-Déri - « Ce cirque qui consiste à voter pour nos maîtres » – Après Les Black blocs – La liberté et l’égalité se manifestent ou L’Anarchie expliquée à mon père, Francis Dupuis-Déri, chercheur en sciences politiques, commet en 2019 un essai vivifiant : Nous n’irons plus aux urnes – Plaidoyer pour l’abstention. Où il est question de critique radicale du système électoral, de subversion du jeu et de pistes d’émancipation.

 Épidémie de dissolutions administratives – Après la menace de dissolution planant sur le média militant Nantes révoltée et celle, effective, de deux collectifs de soutien à la Palestine, c’est au tour d’un groupe antifasciste lyonnais de se retrouver dans le viseur du gouvernement. Qui sera le prochain ennemi politique de la Macronie à être fermé arbitrairement ?

 Maltraitance des exilé·es : à Calais, l’État se donne en spectacle – Le 11 février dernier, un squat de Calais était expulsé par le Raid, dans une mise en scène quasi théâtrale. Spectaculaire, l’événement n’a pourtant rien d’étonnant : depuis trente ans, les gouvernements successifs reproduisent inlassablement les mêmes démonstrations de force pour mieux masquer la défaillance de l’État quant à l’accueil des personnes exilées.

Illustration de Mc Mcgill

 Droit de vote aux États-Unis : le retour de Jim cross – Camionneur à la retraite, nous envoie régulièrement d’outre-Atlantique ses analyses sur une nation gangrenée par le racisme depuis ses origines. Ce mois-ci, il raconte comment, en prévision des prochaines échéances électorales, les républicains s’organisent pour priver les électeurs.

Dossier « Guerre en Ukraine : crimes et résistances »

 Ukraine/Russie : dissidents de tous les pays,unissez-vous ! – Introduction de notre long dossier sur les multiples résistances au conflit en cours et sur ses soubassements historiques.

 Autodéfense ukrainienne, mobilisations russes – Face à l’invasion russe, la résistance s’organise en Ukraine : des brigades d’autodéfense populaire se forment et un réseau de volontaires civils assure la logistique et l’aide à plus de 10 millions de déplacé·es. De l’autre côté de la frontière, en Russie, la mobilisation contre la guerre est inédite, malgré la répression.

Illustration de Maïda Chavak

 Pillages, insoumission, répression : La société ukrainienne contre l’état – Le discours dominant présente le « peuple » ukrainien comme soudé par le patriotisme contre l’invasion russe. Pourtant, la société ukrainienne n’est pas un bloc homogène partageant des intérêts communs. Un camarade anti-autoritaire de Lviv a répondu à quelques questions sur les conséquences socio-économiques de la guerre, sur les pillages et leur répression, sur la conscription et ses réfractaires, ainsi que sur des pistes d’actions émancipatrices.

 Russie : de pire empire ? – Le spectre de l’empire soviétique plane depuis longtemps sur la Russie, où la propagande patriotique étouffe le souvenir des horreurs du passé. Une dérive mémorielle mise en lumière notamment par l’œuvre de l’écrivaine Svetlana Alexievitch. Et par un récent livre de Galia Ackerman, Le Régiment immortel – Les Guerres sacrées de Poutine.

 Victoria Lomasko : « J’ai dû m’enfuir à mon tour... » – Entretien avec l’artiste russe en exil Victoria Lomasko, dont les reportages dessinés auscultent la Russie de Poutine et donnent la parole à celles et ceux qui ne l’ont jamais.

Dessin de Victoria Lomasko

 De la Syrie à l’Ukraine : l’ombre du campisme – Tandis que rebelles syriens et zapatistes expriment leur soutien à la résistance ukrainienne, une partie de la gauche occidentale reste coincée entre débats géopolitiques et propagande russe – quitte à occulter la voix des peuples en lutte sur le terrain. Les journalistes et militants Taras Bilous et Leila al-Shami dénoncent ici les errements du campisme « de gauche ».

 « Poutine s’est construit sur la guerre en Tchétchénie » – Territoire caucasien sous contrôle russe, la Tchétchénie a connu deux guerres d’indépendance atroces (1994-1996, 1999-2000), où a péri un quart de sa population civile. Mylène Sauloy, réalisatrice de documentaires, revient sur cette histoire qui a vu Poutine s’installer sur son trône et faire ses classes de massacreur.

Côté chroniques & culture

 Putain de chronique #6 / Si même les féministes... – Yzé Voluptée est travailleuse du sexe. Elle est à la fois escort, camgirl, réalisatrice et performeuse porno-féministe. Elle chronique désormais dans ces colonnes son quotidien, ses réflexions et ses coups de gueule.

Illustration de Nijelle Botainne

 Chronique médias : Des canards chez les cigognes – Fut un temps où ça luttait sec dans certains journaux d’Alsace. C’est ce que rappelle une série de fascicules qui retracent la riche histoire des médias « indé » entre Rhin et Vosges.

 Je vous écris de l ’Ehpad / Épisode 17 : « Ça ne se fait pas de toucher un homme à ces endroits ! » – Nouvel épisode de la chronique de Denis L., qui nous livre chaque mois des fragments de son quotidien d’auxiliaire de vie dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) public.

 Kombinat et mat : À l’ombre d’une aciérie russe – Vitrine de la grandeur industrielle soviétique sous Staline, le complexe sidérurgique de Magnitogork est le sujet de Kombinat, film documentaire du réalisateur Gabriel Tejedor. Près d’un siècle après sa construction, il est aujourd’hui emblématique de la Russie de Poutine, entre patriotisme autoritaire et capitalisme débridé.

 Sur des îles impossibles – Aussi politique que poétique, l’ouvrage Des îles – Lesbos 2020, Canaries 2021 (L’Ogre, 2021) transmet un récit choral en provenance des confins de l’Europe – là où Schengen refoule, enferme et désespère les voyageurs sans visa. Marie Cosnay en livre la chronique, mêlant ses mots à ceux des autres.

 Cap sur l’utopie : « La liberté ou rien » (Emma Goldman) – Grâce à la sympatoche collection « Graine d’ananar » des éditions du Monde libertaire, on a pu s’encanailler ces dernières années avec quelques francs-tireuses fort méconnues de l’histoire de l’anarcho-féminisme

 Azincourt toujours – La guerre, c’est l’enfer. Mais une bataille dans laquelle la France perd la quasi intégralité de ses élites aristocratiques et guerrières dans un grotesque bain de boue, ça a quelque chose de revigorant. Petite plongée dans Azincourt par temps de pluie du pétulant Jean Teulé.

Et aussi...

 L’éditoC’est long, cinq ans

 Ça brûle !Votez chouettes ?

 Horoscope - Spécial élections !

 Abonnement - (par ici)


La une du n°208 en PDF
Facebook  Twitter  Mastodon  Email   Imprimer
Écrire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cet article a été publié dans

CQFD n°208 (avril 2022)

Dans ce numéro d’avril peu emballé par les isoloirs, un maousse dossier « Crime et résistances » sur la guerre en Ukraine, mais aussi : le bilan écolo pas jojo de Macron, une plongée dans le « théâtre » de la frontière à Calais, le « retour de Jim Crow » aux États-Unis, une « putain de chronique », un aperçu du désastre d’Azincourt, une dissection du cirque électoral, une évocation des canards perdus au pays des cigognes…

Trouver un point de vente
Je veux m'abonner
Faire un don