Au sommaire du n° 218

« Moins de super profits, plus de super pensions », « Prenez la thune aux milliardaires, pas aux grands-mères »... Dans les manifs contre la réforme des retraites, ça casse du riche ! Dommage collatéral ? Que nenni ! Alors que les crises se cumulent, les inégalités se creusent toujours plus et les riches se font plaisir. D’où notre envie d’aller voir ce mois-ci du côté des bourgeois. Ou comment apprendre à mieux connaître l’ennemi, pour mieux le combattre évidemment.
En hors-dossier, la Quadrature du net nous parle de la grande foire à la vidéosurveillance que seront les Jeux olympiques Paris 2024. Youri Samoïlov, responsable syndical, aborde la question du conditions de vie des travailleurs dans l’Ukraine en guerre un an après le début de l’agression russe. Avec Louis Witter, on discute du traitement des exilés à Calais à l’occasion de la sortie de son livre La Battue. On vous parle aussi du plan du gouvernement « pour la sécurité à la chasse » qui n’empêchera hélas aucun nouvel « accident » dramatique, d’auto-organisation des travailleurs du BTP à Marseille ou encore d’une exposition sur un siècle d’exploitation domestique en Espagne... Et plein d’autres choses encore.

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre marchand de journaux ou de @|LIENc6040f4|W3ZvdXMgYWJvbm5lci0+NF0=|@...

La couverture du n°218 en PDF

En couverture : « Bienvenue chez les riches », par Étienne Savoye

Actualités d’ici & d’ailleurs

 Olympiades du cyberflicage - La « grande fête populaire » annoncée pour les Jeux olympiques de Paris 2024 sera d’abord une grande foire à la vidéosurveillance et autres technologies de contrôle de masse. Alors que le projet de loi relatif aux JO revient ce mois‑ci à l’Assemblée, l’association La Quadrature du Net dénonce un changement d’échelle sans précédent dans les capacités de surveillance et de répression de l’État.

Par Djaber

 Chasse, linceuls et traditions - Fin 2020, Morgan Keane, 25 ans, était tué par un chasseur alors qu’il coupait du bois chez lui. Deux ans plus tard, rien n’a été fait pour qu’un tel « accident » de chasse ne se reproduise pas.

 Ukraine : Derrière la guerre, la bataille syndicale - Depuis un an, les travailleurs ukrainiens doivent faire face à l’agression russe et à ses terribles conséquences, mais aussi à une offensive en règle sur leurs droits. Ce que nous raconte Youri Samoïlov, responsable syndical.

 Emmaüs Connect : financements contre flicage - La mission d’Emmaüs Connect ? Aider les publics en situation de précarité numérique. Tous les publics. Pourtant, à Marseille, un de ses financeurs réclame des informations sur le statut administratif des bénéficiaires. Un flicage qui vise directement les personnes sans papiers et met en colère certain·es salarié·es.

 « On se bat pour tous les sports féminins » - La principale équipe de handball féminin de Nîmes voit ses financements se réduire au point de mettre en danger la vie du club. En cause ? Des choix politiques qui se font systématiquement au détriment des clubs féminins. Rencontre avec des sportives en lutte.

 Chasse aux exilés à Calais : « Une politique de traque globale » - Le journaliste et camarade Louis Witter a passé plusieurs années à enquêter sur la situation des personnes exilées dans les environs de Calais, documentant notamment le harcèlement policier qu’elles subissent. Consacré aux effets de la politique « zéro point de fixation » appliquée au territoire, son livre La Battue (Seuil) est un pavé dans la mare de la politique migratoire française.

 Sahiba Husić, toujours en guerre - Psychothérapeute et théologienne musulmane, Sabiha Husić s’attache depuis trois décennies à soutenir les femmes de Bosnie violées pendant le conflit armé des années 1990. Elle nous a reçus un jour de décembre dans les locaux de son association, à quelques dizaines de kilomètres de Sarajevo.

 Travailleur·ses du BTP unissez-vous ! - Depuis deux ans, à Marseille, le Collectif autonome du bâtiment s’engage sur plusieurs fronts pour soutenir les travailleur·ses du BTP. Entre permanences de soutien et d’information et formations sur les droits, l’objectif est clair : sortir de l’isolement pour nourrir un rapport de forces politique avec les employeurs.

Dossier « Défliquons nos vies »

 L’intro du dossier : Disséquons les riches

 Le chemin vers l’enfer est pavé d’ultra-riches - Loin d’être indifférents à la crise climatique, les ultra-riches sont devenus des acteurs clés du débat... pour mieux défendre leurs intérêts de classe. Édouard Morena leur a consacré son livre Fin du monde et petits fours, paru à La Découverte en février. Et pour lui, pas de doute, des brèches existent – à condition d’identifier nos ennemis : les riches et leurs alliés. Entretien.

 Les parasites ne sont pas ceux que l’on croit - Sociologue et rédacteur en chef de Frustration magazine, Nicolas Framont vient de publier Parasites (Les Liens qui libèrent), un ouvrage qui déconstruit les mythes dont nous abreuvent les classes dominantes. Il prolonge ici sa critique des bourgeois et insiste : les vrais parasites, ce sont eux.

Par Slevenn

 Influenceurs à Dubaï : Tu es pauvre ? Cesse ! - Présenté comme le paradis des ultra-riches, Dubaï accueille depuis quelques années des influenceurs français qui y font fructifier leurs intérêts et leur com’. Petite immersion numérique.

 L’enfer des cages dorées - Dans Servir les riches – Les domestiques chez les grandes fortunes, paru à La Découverte en 2022, la sociologue Alizée Delpierre dépeint le quotidien de celles et ceux qui triment dans l’intimité des plus fortunés.

 Luxe, calme et tapis de course pour chevaux - Membre du collectif Cordistes en colère et auteur, Éric Louis nous raconte une journée pas comme les autres chez Édouard de Rothschild. Sa mission de haute importance pour le milliardaire propriétaire d’une écurie de chevaux de course ? Réparer un tapis de course... pour chevaux.

 Que des larves - Écrivain prolétaire et auteur pendant dix ans dans nos colonnes de la chronique « Je vous écris de l’usine », Jean-Pierre Levaray renoue avec la fiction dans Comme si on domptait les machines, recueil de nouvelles à paraître en juin. Il partage ici avec nous le début de l’un des seize textes de l’ouvrage. Au menu : hypocrisie, mépris et ivresse du pouvoir.

 Pourquoi les gueux sont-ils si méchants ? - En ces temps de contestation sociale éructante, les Français expriment parfois des trucs pas sympas sur les riches. De quoi révolter les médias réactionnaires.

Côté chroniques & culture

 Servantes et señoras - À Valence, en Espagne, la dessinatrice Ana Penyas et la chercheuse Alba Herrero exposent en ce moment leurs recherches sur la condition des travailleuses domestiques dans leur région. Un siècle de subordination, d’abus et d’exploitation, en paroles et en dessins. Entretien à quatre mains.

Par Ana Penyas

 Bandit révolutionnaire, prisonnier prolétaire - Braqueur de banques, communiste révolutionnaire combattant, détenu pendant plus de 20 ans... Dans Je courais en pensant à Anna (éd. Premiers matins de novembre), Pasquale Abatangelo se remémore sa vie de révolté et raconte la rencontre explosive entre prisonniers « asociaux » et extrême gauche radicale dans l’Italie post‑1968.

 « Putain de chronique » #16 : Et toi, tu jouis ? ! – Yzé Voluptée est travailleuse du sexe. Escort, réalisatrice et performeuse porno-féministe, elle chronique dans ces colonnes son quotidien, ses réflexions et ses coups de gueule. La réalité d’Yzé n’est pas celle des personnes exploitées par les réseaux de traite ou contraintes par d’autres à se ­prostituer. Son activité est pour elle autant un moyen de subsistance qu’un choix politique.

 « Aïe tech » #6 : Un aspirateur pour les gouverner tous – Mois après mois, Aïe Tech défonce la technologie et ses vains mirages. Sixième épisode dédié aux aspirateurs robots, avatars rampants d’un monde où chaque recoin de notre quotidien domestique sera mis sous coupe réglée – même les WC.

 Mais qu’est-ce qu’on va faire de... Emmanuelle Ducros ? - La chronique « Mais qu’est-ce qu’on va faire de... ? » dresse le portrait en peu de mots d’une tête à claques, d’un faux-frère, d’un rapace, d’un boursouflé de l’ego, d’un crétin médiatique, d’une star des ordures...

Et aussi...

 L’édito – « La peau du chagrin »

 Ça brûle ! – « Attention : ours en goguette »

 Les bonnes nouvelles du mois

 Abonnement - (par ici)

La couverture du n°218 en PDF
Facebook  Twitter  Mastodon  Email   Imprimer
Écrire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cet article a été publié dans

CQFD n°218 (mars 2023)

« Moins de super profits, plus de super pensions », « Prenez la thune aux milliardaires, pas aux grands-mères »... Dans les manifs contre la réforme des retraites, ça casse du riche ! Dommage collatéral ? Que nenni ! Alors que les crises se cumulent, les inégalités se creusent toujours plus et les riches se font plaisir. D’où notre envie d’aller voir ce mois-ci du côté des bourgeois. Ou comment apprendre à mieux connaître l’ennemi, pour mieux le combattre évidemment. En hors-dossier, la Quadrature du net nous parle de la grande foire à la vidéosurveillance que seront les Jeux olympiques Paris 2024. Youri Samoïlov, responsable syndical, aborde la question du conditions de vie des travailleurs dans l’Ukraine en guerre un an après le début de l’agression russe. Avec Louis Witter, on discute du traitement des exilés à Calais à l’occasion de la sortie de son livre La Battue. On vous parle aussi du plan du gouvernement « pour la sécurité à la chasse » qui n’empêchera hélas aucun nouvel « accident » dramatique, d’auto-organisation des travailleurs du BTP à Marseille ou encore d’une exposition sur un siècle d’exploitation domestique en Espagne... Et plein d’autres choses encore.

Trouver un point de vente
Je veux m'abonner
Faire un don