L’édito du 191

Rubrique en grève

Darmanin qui interdit aux associations humanitaires de distribuer de la nourriture aux migrants dans le centre de Calais. Pompili qui réautorise les néonicotinoïdes tueurs d’abeille dans les champs de betteraves. Zemmour qui continue de cracher sa bile sur tous les écrans. Cette journaliste du Figaro qui assimile aux terroristes du 11-Septembre une étudiante donnant en ligne des conseils de cuisine pas chère, juste parce qu’elle a le tort de porter le voile. Ces députés qui quittent l’Assemblée parce que la représentante d’un syndicat étudiant invitée sur place porte elle aussi un voile (en toute légalité). Trump qui annonce de plus en plus clairement qu’en cas de défaite aux élections du 3 novembre, il n’acceptera pas de quitter le pouvoir...

Ça s’accumule un chouïa, non ? En tout cas, nous on s’interroge : ces malfaisants branquignols méritent-ils qu’on leur consacre un édito argumenté, une analyse fouillée décortiquant les bas ressorts de leur vilénie ? Notre réponse ce mois-ci : non. Basta, ça suffit. Qu’ils aillent tous se faire cuire les miches dans un bain de sauce piquante. Et qu’on se le tienne pour dit : jusqu’à nouvel ordre, cette rubrique est en grève.

Facebook  Twitter  Mastodon  Email   Imprimer
Écrire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Paru dans CQFD n°191 (octobre 2020)
Dans la rubrique Édito

Par l’équipe de CQFD
Mis en ligne le 02.10.2020