Au sommaire du n°225

Dans ce numéro de décembre, on essaie de faire entendre des voix palestiniennes tout en s’interrogeant sur l’information en temps de guerre. Sinon, on donne des nouvelles des anarchistes ukrainiens, on suit aussi des familles roms installées à Marseille et qui trimballent leurs vies d’expulsion en expulsion, on s’interroge sur l’internet militant, on décortique la loi Immigration du grand méchant Darmanin et on regarde BFM dans un kebab de Morlaix, munis d’un sac à vomi.

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre marchand de journaux ou de vous abonner...

En couverture : « L’info sous les bombes », par [Rafik Majzoub]

Actualités d’ici & d’ailleurs

 Loi « Asile et immigration » : harcèlement et cruauté, comme d’hab’ - Qu’y a-t-il dans le projet de loi Immigration – ou loi Darmanin – prochainement débattu sur les bancs de l’Assemblée nationale ? Des horreurs, pour changer. Entre harcèlement et arbitraire, retours sur quelques mesures phares.

 Palestine, entre terreur et propagande - L’information en temps de guerre est un champ de bataille au milieu duquel l’Agence Media Palestine tente de nous relier au terrain. Entretien.

 « Notre principal problème, ce n’est pas l’inflation, c’est la mort » : entretien avec le réseau Solidarity Collectives - En octobre, Marseille accueillait une militante du réseau anti-autoritaire Solidarity Collectives pour parler de la guerre en Ukraine. L’occasion de revenir sur leurs activités et la situation des combattant·es libertaires à l’approche de l’hiver.

 Faire vivre un internet différent – Proposer un accès à internet n’est pas l’apanage des multinationales privées. Il existe aussi des fournisseurs d’accès internet (FAI) associatifs, comme Iloth (Internet libre et ouvert pour tous dans l’Hérault). Rencontre avec des adhérent·es pour une mise à jour sur le sujet.

 Drogue à Marseille : une salle, deux ambiances – Une salle de consommation de drogue à moindres risques doit ouvrir l’année prochaine à Marseille. Projet annoncé de longue date par l’équipe municipale, soutenu par les professionnels en addictologie, il réveille néanmoins l’hostilité de certain·es riverain·es. Reportage.

 « Parler d’accueil et d’exil à partir de voix singulières » – Entretien avec Mathilde, Riwana, Pa et Clou, quatre personnes impliquées à des degrés divers dans l’écriture du roman Des Vies orageuses, tableau percutant des relations entre des personnes exilées et leurs soutiens dans une ville française.

 Se réapproprier nos conflits – En se penchant sur les manières dont sont prises en charge les violences (notamment sexistes et sexuelles) dans les milieux militants, l’ouvrage d’Elsa Deck Marsault Faire justice dresse un constat : on n’est pas sortis des logiques punitives. Et propose des pistes émancipatrices. Entretien.

 La valse des squats – Le 30 octobre, à Marseille, environ 200 Roms sont expulsés de quatre hangars squattés depuis un peu plus d’un an. Dans la foulée, un nouveau squat est ouvert. Derrière ses murs, petit à petit, le quotidien s’organise. Reportage.

Côté chroniques & culture

 Aïe tech # 13 : Alexa, traduis‑moi Proust en ouzbek – Mois après mois, Aïe Tech défonce la technologie et ses vains mirages. Treizième épisode dédié à la grande terreur des traducteurs et amateurs de littérature : l’invasion de l’édition par divers avatars de l’intelligence artificielle.

 Sur la sellette :@|LIEN28483f8|W8KrwqBNb25zaWV1ciBkaXNjdXRlIHN5c3TDqW1hdGlxdWVtZW50wqDCuy0+NDA2NV0=|@ – En comparution immédiate, on traite à la chaîne la petite délinquance urbaine, on entend souvent les mots « vol » et « stupéfiants », on ne parle pas toujours français et on finit la plupart du temps en prison. Une justice expéditive dont cette chronique livre un instantané.

 Lu dans « Il Manifesto » : le retour de la prison fasciste – Parmi les mesures hallucinantes contenues dans la loi « Sécurité » que fomente en ce moment l’extrême droite au pouvoir en Italie, le quotidien d’extrême gauche « Il Manifesto » dénonce la création du délit de révolte carcérale.

 Dans mon salon : ça va pas top – Trottiner d’un stand à l’autre, se glisser parmi les exposants, observer et prendre note, s’approprier un salon. Dans ce troisième épisode autocentré, je fais mon bilan émotionnel au salon du bien-être.

 Mes héros toxiques : mon poto Buko – V’là que soudain t’as vieilli. Que tu regardes en arrière. Et que tu fais ce bilan : parmi tous les artistes « de génie » qui ont accompagné ta jeunesse, l’immense majorité étaient des mecs. Pire : si la plupart se revendiquaient rebelles, hors système, beaucoup ont affiché des facettes toxiques. Aujourd’hui, place à Charles Bukowski, Buko, Hank, Chinaski, mon vieux copain alcoolo.

 @|LIEN28483f8|W0V0IHNpIG9uIGFsbGFpdCB0b3VzIGJpZW4gc2UgZmFpcmUgZW5jdWxlciA/LT40MDY3XQ==|@ _ Dans leur toute fraîche BD L’Homme pénétré, Martin Py et Zoé Redondo parlent des plaisirs du sexe anal chez les hommes hétéros pour mieux libérer nos sexualités. Ou quand, à trop se regarder le nombril, on en oublie son anus.

Et aussi...

 L’édito« Criants silences »

 Ça brûle ! – « Patriar-crâme »

 L’animal du mois : le crapaud

 Abonnement - (par ici)

La une du 225 en PDF :

Facebook  Twitter  Mastodon  Email   Imprimer
Écrire un commentaire
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cet article a été publié dans

CQFD n°225 (décembre 2023)

Dans ce numéro de décembre, on essaie de faire entendre des voix Palestiennes tout en s’interrogeant sur l’information en temps de guerre. Sinon, on donne des nouvelles des anarchistes ukrainiens, on suit aussi des familles roms installées à Marseille et qui trimballent leurs vies d’expulsion en expulsion, on s’interroge sur l’internet militant, on décortique la loi Immigration du grand méchant fourbe Darmanin et on regarde BFM dans un kebab de Morlaix, munis d’un sac à vomi.

Trouver un point de vente
Je veux m'abonner
Faire un don

Paru dans CQFD n°225 (décembre 2023)
Dans la rubrique Sommaire

Par L’équipe de CQFD
Mis en ligne le 01.12.2023