CQFD

Ô capitaine, mon capitaine...


paru dans CQFD n°155 (juin 2017), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 09/06/2017 - commentaires

Un seul être vous manque et… c’est tout CQFD qui est dépeuplé. Et désorganisé. Normal, au fond : ça fait plus de deux ans que Momo tenait bon la barre du secrétariat de rédaction. Qu’il était là, fidèle au poste, tout sourire malgré la lourde responsabilité pesant sur ses épaules – organiser la sortie de chaque numéro du canard. Ça n’a l’air de rien, mais c’est un vrai taf. Surtout avec les loustics qui remplissent ces pages. Faut les relancer, les encourager. Voire les gourmander quand ils préfèrent descendre des pastis au soleil plutôt que suer sur l’article qu’ils auraient dû rendre il y a dix jours – mais promis, je te l’envoie demain sans faute... Et puis, il faut parfois reprendre les papiers, les calibrer et corriger. Faire le lien avec celles et ceux participant à distance, avec le graphiste en charge de la mise en page, avec l’imprimeur et le distributeur. S’assurer que le chemin de fer, cette organisation du canard page à page, se tient. Animer les conférences de rédac. Écrire à l’occasion des articles. Et trouver des solutions de dernière minute quand un papier manque à l’appel – je n’ai pas pu l’envoyer, j’avais piscine… Bref, tout faire pour que la citrouille CQFD soit un joli carrosse. Et une fois le canard sorti en kiosques, boum ça recommence. Sisyphe était un petit joueur.

"Sisyphe" par Van Stuck {JPEG}

Momo faisait tout ça, fingers in the nose. Et plus : il portait beaucoup de l’âme de ce que vous tenez entre ses mains. Son départ (pour cause de fin de chômage) laisse un grand vide, on est comme orphelins. Enfin, à moitié : le bougre continue de participer au journal et passe le relais à un nouveau SR (Sisyphe de rédaction). Ouf.



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts