CQFD

Narcos : gaffe aux gorilles !


paru dans CQFD n° 83 (novembre 2010), rubrique , par Georges Broussaille
mis en ligne le 05/12/2010 - commentaires

2006, le nouveau président mexicain Felipe Calderón déclare la guerre totale aux cartels de la drogue. Mais les 50 000 troufions mobilisés aux côtés de la police se retrouvent face à un ennemi coriace : des transfuges du Gafe (Groupe aéromobile des forces spéciales). Ce corps d’élite de l’armée, créé en 1994 pour écraser la révolte zapatiste, ne tarde pas à éveiller l’intérêt du puissant cartel du Golfe. Ces commandos ont tout pour plaire : durs à cuire, faciles à corrompre. Dès la fin des années 1990, constatant qu’un tueur professionnel très qualifié est mieux payé dans le privé,de plus en plus de Gafe désertent. La concurrence étant toujours sur le qui-vive, les chasseurs de têtes des autres cartels les recrutent à leur tour. Les plus cotés sur le marché sont ceux qui ont étudié les techniques contre-insurrectionnelles à Fort Bragg, aux USA. L’école est réputée, c’est là qu’a été formé Manuel Noriega, l’ex-dictateur du Panama qui a fini en taule pour trafic de cocaïne. Entre 2000 et 2005, au moins 1 300 commandos ont déserté le Gafe dans le but de tuer plus pour gagner plus. Les plus entreprenants se mettent à leur compte et forment le plus sanguinaire de tous les cartels : les Zetas, ce qui veut dire Z, un code radio de l’armée. Aujourd’hui, ces narcos font trembler l’État. Et le grand frère du Nord fait dans sa culotte, car ils n’hésitent pas à traverser le Rio Grande pour étriper du gringo. Quand les croisés de la lutte anti-drogue tournent un remake de l’arroseur arrosé, plutôt qu’une comédie, ça donne un film d’horreur où le raisiné coule à flots : 29 000 morts depuis 2006.



Ajouter un commentaire

Par Georges Broussaille


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts