CQFD

Les brèves du n°141


paru dans CQFD n°141 (mars 2016), rubrique , rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par , illustré par , illustré par , illustré par
mis en ligne le 16/03/2018 - commentaires

ComéMORTations

Par Nicolas de la Casinière. {JPEG}

La guerre, c’est de la dette

Les zones grises de la mer Égée n’engloutissent pas que des migrants. Leur appartenance territoriale est disputée par la Grèce et la Turquie et ce sont des millions d’euros qui partent dans les flots. Dans Libération du 14 février, l’analyste politique Georges Sefertzis signale qu’en un an, il y a eu plus de 2 000 violations de l’espace aérien au-dessus de la zone en 2015, « toujours à l’initiative des Turcs, dans une guerre des nerfs permanente qui pèse sur la Grèce, contrainte de répliquer en déployant ses propres avions. Or chaque décollage lui coûte un million d’euros ». Soit quelques centaines de millions d’euros dépensés juste pour maintenir la pression dans ce jeu de cons, alors que l’urgence est ailleurs. D’après Georges Broussaille, spécialiste des questions militaires à CQFD, « le budget de la Défense de la Grèce est le seul qui ne diminue pas et pour cause, le pays achète des moulons d’armement à ses créanciers, les États-Unis, l’Allemagne et la France. T’as compris l’engatse ? »

Que devient François Rebsamen ?

On s’en fout.

Que devient François Hollande ?

Par Charmag. {JPEG}

Le camarade Bourdin

Alors qu’il invite le taulier du journal Fakir François Ruffin pour son film Merci patron !, le mardi 23 février sur RMC, Jean-Jacques Bourdin, 66 ans, découvre la réalité de la plus-value et des délocalisations avec effarement : « Écoutez-moi bien, costume Kenzo, fabriqué à 70 euros et vendu 1 000 euros ! Vous voyez un peu ce que gagne le groupe LVMH !  » C’est touchant de spontanéité. Puis il ajoute : « Bernard Arnault [première fortune de France], ça ne me fait pas peur ! » Le Arnault, il doit flipper sévère, là !

Analyse politique

Une enquête Ifop révèle que 61 % des sondés jugent Nicolas Sarkozy inquiétant. Pourquoi cette défiance ? « Parce que c’est un sale c… », suggérait l’autre soir un camarade politologue de comptoir.

Inquiétude politique

« Toi qui es dans le journalisme, tu crois qu’elle boit, Martine Aubry ? », demandait récemment la tante d’un membre de la rédaction de CQFD. « Aubry ? Comme pour Sarko ! », suggérait l’autre soir le même politologue de comptoir, une tournée plus tard.

Opération "Barbu cochon"

Par Lasserpe. {JPEG}

Le socialisme de « race blanche »

Et soudain, les médias français s’étonnent d’apprendre sur Mediapart (25 février 2016) que l’État français justifie les contrôles au faciès. En effet, dans un mémo présenté à la Cour de cassation, un « agent judiciaire de l’État » assumait en substance que les Noirs et les Arabes ont quand même plus de chance d’être des étrangers que les autres. Rien d’étonnant à cela, car, comme le relevait aussi Mediapart, le sous-ministre socialiste des Transports, Alain Vidalies, avait déjà déclaré : « On discrimine effectivement pour être efficaces, plutôt que de rester spectateurs. » Nadine Morano aurait demandé la nationalité socialiste.

La suite, c’est pas du billard !

Par Pirikk. {JPEG}



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3 | 4

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts