CQFD

Au sommaire du 117


paru dans CQFD n°117 (décembre 2013), rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par
mis en ligne le 14/12/2013 - commentaires

CQFD n°117, en kiosque à partir du 14 décembre 2013.

Les articles sont mis en ligne au fil de l’eau après la parution du CQFD d’ensuite. D’ici-là, tu as tout le temps d’aller saluer ton kiosquier ou de t’abonner...

En Une : Plonk et Replonk

JPEG

Par Plonk et Replonk. {JPEG}

Les dossiers

Dette immonde : You’re not a loan !

Racheter des créances au rabais pour les annuler, quelle drôle d’idée ! Émanation du mouvement Occupy Wall Street, les activistes du projet Strike Debt veulent libérer des milliers d’Américain-e-s du boulet de leurs créances et ont déjà fait disparaître l’équivalent de 14,7 millions de dettes presque comme par enchantement. Explication d’un procédé généreux qui révèle l’absurdité du système de l’endettement.

Bref aperçu des activités agricoles sur la ZAD : Cultiver pour résister

Parce qu’au-delà de la lutte contre un aéroport, c’est toute la vision productiviste de l’agriculture qui est remise en cause à Notre-Dame-des-Landes, il nous a semblé important de donner un aperçu, même partiel, des réalisations agricoles sur la ZAD et des conceptions de ceux qui les animent. Sur place, un constat s’est imposé à nous : même si elles sont loin de représenter tout ce qui est accompli et débattu sur la ZAD, les différentes pratiques agricoles y constituent le ferment de la résistance à Vinci et à l’état.

Les articles

Pénalisation : Cachez ces putes que je ne saurais voir > Adoptée par l’Assemblée nationale le 4 décembre, la proposition de loi visant à pénaliser les clients des prostituées achève un processus revigoré sous l’ère sarkozyste. Décryptage d’un dispositif pénal et de ses quelques mesurettes sociales.

Éducation :Les dames en rose voient rouge > Tout de rose vêtues, les « Tatas » des écoles maternelles marseillaises s’occupent des minots et du ménage. Mais, au grand dam de toute la communauté scolaire, c’est dans une logique de tambouille locale forte de clientélisme que la mairie de Jean-Claude Gaudin gère le maintien de leurs sous-effectifs.

Histoire atlantique : « Nous considérons la prison comme le navire négrier moderne » > Selon Marcus Rediker, « l’histoire, pour être intéressante, doit être une histoire d’en bas ». Spécialiste de la piraterie, du prolétariat maritime et de la traite négrière, l’historien américain avait jeté l’ancre à Paris pour une escale automnale. CQFD l’a rencontré le 21 octobre, dans l’ambiance chaleureuse du Lieu-dit, à Ménilmontant, à l’occasion de la sortie de son dernier livre À bord du négrier – Une histoire atlantique de la traite (Le Seuil, 2013).

Souvenirs : D’une révolution l’autre > Qu’y a-t-il de commun entre les souvenirs du communard Gustave Lefrançais et ceux du conseilliste Paul Mattick ? La conviction qu’il ne faut pas déléguer sa part de souveraineté, que le chemin vers l’émancipation est semé d’embûches et qu’il ne faut y renoncer.

Cinéma : L’image manquante > Presque tous les exploitants et autres professionnels de la profession le disent : le cinéma français, dans sa diversité comme dans sa créativité, est en bonne santé et la France éclaire le monde grâce à son exception culturelle. Si l’affiche est tape-à-l’œil, qu’en est-il du film ?

Les chroniques

Marseille 2013 n’a pas eu lieu : Un non-événement pour une ville sans nom > Début décembre, Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture, semble accordée à la météo ambiante : ciel bleu pour les promoteurs de l’opération mais grand froid pour la ville et ses habitants noyés dans une soupe culturelle snob et globalisante. Bilan en deux rounds du glacis en carton-pâte.

Media : La guerre de l’emploi : demandez le guide ! > Chercher un boulot, c’est comme monter au champ de bataille. Un site de mise en lien de CV et d’annonces d’emploi publie tous les ans un guide du parfait petit soldat, pardon, chômeur. En rang tout seul, et en avant… marche ! Ou crève.

Saute Frontière : Le procès du feu > Mardi 26 novembre, au tribunal de grande instance de Marseille, se tenait le procès de Mohamed Hamza et Djamel Benamar, deux sans-papiers tunisiens accusés d’avoir, le 9 mars 2011, tenté d’incendier le Centre de rétention administrative (CRA) du Canet.

Made In Bengladesh par Olivier Cyran.

Mais qu’est-ce qu’on va faire de… Serge Tisseron ?

Chronique judiciaire > Jeu de massacre au TGI de Lyon

Je vous écris de l’usine > Unite !

Queen Kong > Honni soit qui mâle y jouit

Viva la muerte ! > Crozemarie, Jacques (1925-2006)

Cap sur l’utopie > Pour faire rimer révolution avec les plus tartes réveillons



2 commentaire(s)
  • Le 23 décembre 2013 à 18h21, par Raph -

    Juste une petite remarque de pure forme : "péter" prend un accent aigu et non circonflexe. Ce dernier en atténue l’énergie, je trouve.

    Répondre à ce message

    • Le 23 décembre 2013 à 20h25, par Julien Tewfiq -

      Tout à fait !

      Sans doute pour rendre hommage au pays des trous dans le fromage, des coffres forts et des illustrateurs Plonk et Replonk de cette Une, l’idée était d’imiter un certain accent trainant et alpestre. Pour changer de l’accent de chez nous, peuchère !

      Bon... Même à la rédaction tout le monde n’avait pas compris... Mais plus encore n’avaient rien remarqué. Alors... chut ! Ne leur disons rien.

      Répondre à ce message

Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts