CQFD

Les brèves du N°111 (2)


paru dans CQFD n°111 (Mai 2013), rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par
mis en ligne le 29/06/2013 - commentaires

Égalité

Le 27 février, le Sénat avait adopté la proposition de loi portant sur l’amnistie concernant des délits et sanctions suite à des faits commis lors de mouvements sociaux. Avant même son passage devant la Chambre basse, le 24 avril, François Hollande et ses comparses, par l’intermédiaire de la commission des lois de l’Assemblée nationale, ont ordonné aux députés PS de s’y opposer. En plus de « légitimer la violence », comme ils disent, un tel texte se révélerait inutile, les véritables « casseurs » étant déjà largement hors de portée de la « justice ».

Wanted dead or alive

« Individus recherchés pour une série de cambriolages sur le secteur du Triolo », pouvait-on lire sur des affiches ornées de photos des présumés voleurs et placardées dans ce quartier résidentiel de Villeneuve-d’Ascq (59). Excédés après une série de cambriolages, les riverains de ce paisible quartier du Nord se seraient inspirés des mœurs des bons vieux gars du Far West pour lancer une opération de lynchage contre un camp de Roms des environs. Si la flicaille est intervenue pour enlever ces Wanted, la première adjointe au maire, Maryvonne Girard, déclarait : « C’est quand même un petit peu gros pour quelques affiches de dire “on va faire respecter les lois” et de l’autre côté les laisser mendier, les laisser agresser, les laisser voler ». Girard : prochaine candidate à l’élection de sheriff du coin ?

Flux et reflux

Par Pirikk {PNG}

Front à Front

Pour Le Journal du dimanche (JDD), Front national et Front de gauche, et inversement, c’est du pareil au même : grandes gueules et populisme. Dans son édition du 5 mai dernier, l’hebdo dominical titrait « La surenchère », agrémentant sa une de deux photos similaires, où Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon haranguent la foule, doigts tendus. Comparer un parti de gauche plutôt à gauche à une extrême droite très extrême, cela ne dérange nullement le JDD. Dans cette même veine, pour être plus crédible, il aurait du titrer : « PS et UMP, deux partis, une même politique ».

Toxico

Stéphane Gatignon, maire de Sevran (Seine-Saint-Denis) déclarait dans les colonnes de Libération du 8 juin 2011 : « On a vu qu’au Portugal la dépénalisation de l’ensemble des drogues fait qu’il y a un meilleur soutien aux gens qui consomment des drogues. On les considère plus comme des gens malades à aider que comme des criminels. » Pourtant, suite à la découverte de seringues, fin avril, à proximité d’un établissement scolaire, notre édile a aussitôt demandé la suppression des distributeurs de kits pour toxicomanes et un renforcement de la présence policière. Du coup, oublié le prêt éventuel d’un local communal afin de le transformer en salle de consommation… Décidément l’addiction au pouvoir est un mal ravageur dont un des troubles les plus courants est l’amnésie.

Laïcité de combat

Selon un sondage IFOP publié dans Ouest-France du 8 septembre 2012, 86 % des catholiques acquiesçaient au projet Peillon d’un enseignement de morale laïque. Mais de quelle laïcité se sentent-elles proches nos grenouilles de bénitier armoricaines ? Le philosophe Ruwen Ogien esquisse une réponse sur le site Questions de Classe(s) : « Loin d’exprimer la défense de la justice sociale, des droits et des libertés individuelles, […] les mots “laïque” et “laïcité” servent à glorifier la Nation et ses “traditions” et de discréditer les minorités religieuses qui ont le “culot” de revendiquer l’égalité dans la possibilité de s’exprimer publiquement et de vivre selon leurs propres habitudes culinaires ou vestimentaires. »



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts