CQFD

Avenir "radieux"

Édito du futur


paru dans CQFD n°125 (octobre 2014), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 03/10/2014 - commentaires

Bonne nouvelle, l’édito de CQFD est de retour. Voici celui publié dans le numéro 125, en kiosque depuis vendredi 03 octobre.

Xavier, 9 ans  : « Mamie, c’est quoi déjà ton adresse  ? C’est pour ma déclaration de nationalité française.

Gaëlle, 68 ans  : « 15, impasse François-Hollande.

- 15 impasse quoi ?

- François Hollande. Un H et deux L.

- Comme le pays du goudabel ?

- Non comme… Dis Romain, c’était qui déjà Hollande, le gars qu’a donné son nom à notre impasse ? »

Romain, 70 ans  : « Heu… je sais plus bien, un publicitaire ? Un évêque scientologue, non ?

- Non… Ça y est, ça me revient  ! Hollande, François Hollande  ! Un président qu’on a eu dans les années 2010.

- Les années 2010, c’était Sarkozy, Gaëlle. On en a bouffé dix ans, souviens-toi… »

Xavier surexcité  : « Sarkozy le Grand Réformateur  ! On l’a étudié l’année dernière à l’école  ! « Avec Sarkozy, la France est entrée définitivement dans l’économie moderne et libre, débarrassée des pesanteurs du passé et de… » Je me souviens pas de la fin de la récitation.

- Grand Réformateur mon cul  ! C’est à cause de lui et de sa clique que ton grand-père est sur liste d’attente depuis deux ans pour sa prothèse de hanche et que moi je continue à enseigner à 68 ans.

- Oui, et que ta maman doit pointer tous les jours au Pôle d’insertion pour avoir droit à ses e-tickets d’assistance publique.

- Ben non, ça justement, Romain, c’était avec Hollande que ça a commencé.

- Moi, Hollande ça me dit toujours rien…

- Romain, souviens-toi, même si c’était y’a plus de vingt ans  : Sarkozy a fait deux quinquennats et entre les deux, on a eu Hollande. Un socialiste. »

Xavier curieux  : « C’est quoi un siassoliste, mamie ?

-  Un socialiste. Ouh c’est vieux ça… ça existe plus. Aujourd’hui le parti s’appelle Rep, Rénovation et progrès. Avant c’étaient les socialistes. Ils disaient vouloir prendre de l’argent aux riches pour le redistribuer aux pauvres. Le problème, c’est qu’à chaque fois qu’ils étaient élus, ils faisaient le contraire.

- Ils prenaient aux pauvres pour donner aux riches ?

- Exactement. Leur tactique, c’était de dire que c’était pas leur faute, que c’était à cause de l’Europe ou bien des lois économiques. A cette époque, il y avait déjà la lutte contre le terrorisme. Pratique  ! Tu dis aux gens que c’est la guerre, que la priorité c’est la sécurité et hop  ! tout le monde ferme son caquet. A l’époque, les terroristes, c’étaient les musulmans, les Arabes. »

Romain, amer : « Et aujourd’hui c’est un peu tout le monde  !

-  Chut  ! Un Sécuridrône pourrait passer. Si on t’entendait ?

-  Hé, Mamie  ! Qu’est-ce qu’il est devenu Hollande ?

-  Ça a mal fini pour lui. Avant la fin de son mandat, y a eu un vaste mouvement populaire  : « Les sans-dent ont les crocs ». Tu te souviens, Romain ?

-  Ah oui, ça me revient maintenant  ! Ouh le bazar qu’il y a eu dans le pays  ! Des manifs, des grèves, des bastons pendant un mois. Moi-même j’ai…

-  Bon, ça suffit Romain ! »

Xavier, intrigué  : « C’était comme la révolution ? »

Gaëlle, regard embué : « Arrête de parler et finis ton petit déjeuner, Xavier, tu vas être en retard à ton stage d’équarrissage de bœuf OGM. »



1 commentaire(s)
  • Le 16 octobre 2014 à 15h22, par Alain Huc de Vaubert -

    Bien vu. Mais si c’est que qui nous attend et on peut raisonnablement le craindre, ça fait froid dans le dos !

    Répondre à ce message

Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts