Au sommaire du n° 215 (en kiosque)

Dans cet ultime numéro de l’année, un dossier consacré à la déroute des services publics, de l’hôpital à l’Éducation nationale en passant par le Pôle emploi ou les pompiers. Mais aussi : la dissolution du Bloc lorrain, les voix des exilés qui nous racontent le massacre de Melilla cet été, Amazon qui investit la région désœuvrée des Asturies en Espagne, le gouvernement turc qui persécute les journalistes kurdes, des récits de vie de femmes engagées dans la lutte politique violente ou encore un reportage sur la lutte contre les mégabassines dans les Deux-Sèvres.

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre kiosquier ou de vous abonner...

Actualités d’ici & d’ailleurs

Le gouvernement prêt à dissoudre le mouvement social
- La dissolution administrative du Bloc lorrain a été prononcée le 23 novembre par le gouvernement. Cette nouvelle attaque macroniste contre une association du mouvement social confirme la menace qui plane désormais sur toutes les activités critiques du pouvoir. Lire l'article →
Après le massacre de Melilla, le silence et la traque
- Le 24 juin dernier, au moins 23 migrants ont trouvé la mort en tentant de franchir la barrière séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Depuis, Rabat mène la vie dure aux personnes exilées de passage sur son sol. Plusieurs dizaines de survivants du massacre ont même été emprisonnés. Reportage.
Quand Amazon investit les Asturies, une région entre passé industriel et avenir incertain
- Autrefois fleuron des luttes ouvrières et paysannes, les Asturies, au nord de l’Espagne, ont subi une forte désindustrialisation ces dernières décennies. L’arrivée de la multinationale Amazon, qui a pour habitude d’investir les régions fragilisées, relance l’espoir de quelques-uns et confirme la précarité des autres.
L’État turc fait la chasse aux journalistes kurdes
- En octobre 2022, le gouvernement Erdoğan a de nouveau frappé en arrêtant arbitrairement une dizaine de journalistes kurdes. Cette énième opération de répression de la presse indépendante intervient quelques mois avant des élections présidentielles redoutées par un pouvoir en perte de vitesse.
Supplique contre la bétonisation de Sète
- Située au cœur de la cité héraultaise, la place Aristide-Briand est menacée depuis plusieurs années par un projet de parking souterrain. Créé en 2021, le collectif Bancs publics est en lutte contre l’imposition d’un réaménagement jugé écocidaire et aberrant.
Mégabassines, réservoirs de luttes
- Le dernier week-end d’octobre, les Deux-Sèvres ont connu deux journées combatives. Réunissant plusieurs milliers de personnes, malgré les interdictions et la répression, la lutte contre les méga-bassines a mis une belle claque à la morosité actuelle. Point d’étape avec deux membres de collectifs organisateurs.

Dossier « La grande déroute du service public »

Introduction : que reste-t-il des services publics ?
- Depuis des décennies, les syndicalistes alertent : à force de « modernisations » néolibérales et de sous-financement, le service public va craquer. En 2022, on dirait bien qu’on y est. L’hôpital trie ses patients, les pompiers ne maîtrisent plus les feux de forêt, l’Éducation nationale manque d’enseignants… À qui la faute ? Et comment reprendre le contrôle ? Lire l'article →
« L’effondrement des services publics produit du “chacun seul” »
- Qui veut la peau du service public ? Dans La Valeur du service public, deux chercheuses et un chercheur en sciences sociales dissèquent des décennies de « modernisations » néolibérales ayant mis de gros coups de canifs dans le contrat social. Tous trois pointent la responsabilité d’une catégorie sociale bien spécifique : la « noblesse managériale publique-privée ». Entretien.
Paroles d’agents : « L’État dynamite notre bien commun »
- Ils sont pompier volontaire, agent forestier, infirmière ou encore conseillère Pôle emploi. Toutes et tous subissent de plein fouet les coupes budgétaires, le manque de moyens humains, voire le management violent. En somme, le délitement du services publics pour lequel ils triment. Verbatim.
La fin du timbre rouge, tout un symbole
- Au 1er janvier 2023, La Poste supprimera le timbre rouge. Incarnation de la qualité de service, il garantissait la distribution en France métropolitaine d’un pli à « J+1 », soit le lendemain de son expédition. Là où le groupe La Poste annonce une « modernisation » de sa gamme courrier, les postiers de la fédération Sud PTT dénoncent « un recul sans précédent du service public postal ».
Récit d’une manif à la CPAM du Tarn : « Le numérique, ce n’est plus du service public »
- Le 6 octobre, le collectif technocritique Écran total investissait les locaux tarnais de l’assurance maladie pour protester contre la création forcée d’un « Espace numérique de santé » à chaque usager du système de soins. Des participants nous racontent cette action.
Du côté des instits : déserter ? résister ?
- Entre déprime, surmenage, manque de moyens, hiérarchie maltraitante et salaires en berne, les professeurs des écoles sont de plus en plus nombreux à envisager la démission. Petit tour des questions qui piquent en quelques témoignages.

Côté chroniques & culture

Femmes, luttes et violences politiques
- Dans On ne va pas y aller avec des fleurs, Caroline Guibet Lafaye et Alexandra Frénod ont compilé des témoignages de femmes ayant participé à des luttes politiques violentes. De la France au Kurdistan, en passant par la Colombie, les deux chercheuses donnent à comprendre des engagements bien peu pensés au féminin.
« Regarder des bourgeois juger des pauvres et les envoyer en prison »
- Cela fait plusieurs années que deux camarades toulousains suivent les comparutions immédiates de leur ville pour raconter l’institution judiciaire dans ce qu’elle a de violent envers les plus précaires. Ces comptes-rendus sont désormais disponibles dans un ouvrage intitulé Sur la sellette (Éditions du bout de la ville).
"Aïe tech" #3 : L’Avocado du diable
Mois après mois, Aïe Tech défonce la technologie et ses vains mirages. Troisième épisode sur le capitalisme numérique et la sordide déchéance d’un youtubeur accro à l’attention : Nikocado Avocado.
"Putain de chronique" #13 : Mauvais genre
Yzé Voluptée est travailleuse du sexe. Escort, réalisatrice et performeuse porno-féministe, elle chronique dans ces colonnes son quotidien, ses réflexions et ses coups de gueule. La réalité d’Yzé n’est pas celle des personnes exploitées par les réseaux de traite ou contraintes par d’autres à se ­prostituer. Son activité est pour elle autant un moyen de subsistance qu’un choix politique.
Bienvenu·es dans « le Cœur des zobs »
- Dans une hilarante BD dont on est ravi·es de vous livrer quelques cases, le talentueux Bobika, contributeur régulier de CQFD, nous raconte sa vie d’homme contracepté depuis 2016 et en profite pour retracer un bout de l’histoire de la contraception masculine.
Cap sur l’utopie – La révolte en images
Noël Godin nous suggère quelques « BD cadeaux axées sur de captivants soulèvements où le texte et le dessin se conjuguent roborativement ».

Et aussi...

L’édito
« Chômeurs : les chasses du comte Macroff » Lire l'article →
Ça brûle !
« Notre plus belle histoire d’amour... » Lire l'article →
Les bonnes nouvelles du mois
Abonnement
- (par ici) Lire l'article →

Trois visages de la forteresse Europe

En mauvaise posture financière, CQFD lance un appel à soutien (abonnements et dons). Et en profite pour faire la lumière sur ses comptes et les salaires de ses rares employés.

Le dessin de la semaine

Dernières chroniques des étoiles

Dans notre dossier « poches vides & rage au ventre »

À la une du site :