CQFD

Une Lafâme russe sous le sapin


paru dans CQFD n°84 (décembre 2010), rubrique , par Mademoiselle, illustré par
mis en ligne le 22/12/2010 - commentaires

par TanxxxMademoiselle se creusait la tête pour savoir quel cadeau de Noël vous conseiller cette année. Et puis elle a eu une illumination : et pourquoi pas un « coffret cadeau » humain ? Comme un rein ferait désordre sous le sapin, Mademoiselle a pensé qu’en revanche, une Lafâme enrubannée serait du meilleur effet ! Pour rester dans l’esprit de Noël, Mademoiselle a privilégié des sites sur lesquels acheter une Lafâme s’apparenterait à l’adoption d’un chaton angora auprès de la SPA. C’est le cas du site eurochallenges.com [1], sur lequel on ne deale pas vulgairement de la viande blanche slave, type filet de dinde bon marché. On y vante plutôt « les symboles de la féminité » des Lafâmes russes, qui « font très attention à elles » et réalisent « des prodiges pour essayer de s’habiller ». Paraît même qu’en « hiver, les femmes russes n’hésitent pas à porter des escarpins dans la neige ! » Pas de boudin en Moon boots à l’horizon, voilà l’acheteur rassuré. On ne va quand même pas se taper des milliers de kilomètres pour se ramener de la grognasse avariée. Non, c’est du standing qu’on recherche. Et avec Lafâme russe, vous allez être servi, puisque vous aurez à faire à « une beauté naturelle et inimitable » : ce sera comme acheter un beau barzoï, ce lévrier russe racé. Un peu cher, certes, mais vous verrez, certificats, vaccins, poil soyeux, exotisme, tout y sera. De la pure came, avec une touche de magie de Noël en plus : Lafâme russe « rêve de grand Amour », « dévore les romans de Barbara Cartland » et fait « passer la famille avant tout ! » Et cela, sans pour autant être soumise et passive : elle a en effet « appris depuis plusieurs générations à se plier au travail » et a même développé un certain sens de l’ambition, tout en rejetant « vigoureusement le modèle féministe » (ouf !). Le cadeau idéal ! Une bonniche qui a de la gueule et que vous allez pouvoir arracher à des « hommes russes [qui] n’ont rien à leur offrir, si ce n’est un enchaînement implacable de lendemains sans avenir » (sic). Vous allez donc pouvoir exhiber votre trophée fièrement et baiser la conscience tranquille puisque vous allez lui offrir « une relation sur un pied d’égalité avec un partenaire respectueux ». Un geste pour l’humanité, en somme. Alors si vous rêvez de vous transformer en super-héros des steppes, cette année, pensez à mettre une Lafâme russe sous votre sapin.


Notes


[1Toutes les citations sont extraites du site de « rencontre » : eurochallenges.com/27_femmes-russes.html.



2 commentaire(s)
  • Le 4 octobre 2017 à 03h13, par cat -

    Si tu pouvais éviter ta comparaison avec les chatons et les chiens, laissant penser que tu trouves ça normal qu’on achète un être vivant comme un téléphone, se serait vachement cool !

    Répondre à ce message

    • Le 4 octobre à 11h29, par Big Ben -

      Est-ce que l’utilisation du terme "vachement" n’est pas un spéciste ?

      Répondre à ce message

Ajouter un commentaire

Par Mademoiselle


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts