CQFD

Les brèves du n°143


paru dans CQFD n°143 (mai 2016), rubrique , rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par , illustré par , illustré par
mis en ligne le 02/08/2018 - commentaires

Par Soulcié. {JPEG}

RSA Papers

Bruno Le Maire, ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy, est aujourd’hui (en mai 2016.) candidat de droite pour changer du type de droite qu’on a en ce moment à la tête du pays (Vaincu, il a trouvé un petit job de ministre pour Macron.). Sans surprise, en plein Panama Papers, Le Maire propose sans vergogne que les bénéficiaires du RSA se fassent contrôler jusqu’au compte bancaire. Pour être bien sûr qu’ils soient dans la dèche jusqu’au cou. Des fois que ces indigents à 451 euros par mois aient de l’artiche planquée dans un paradis fiscal… Le Maire, que la honte t’étouffe. Ça nous fera des vacances !

Prendre position

Par Nicolas de la Casinière. {JPEG}

Pétanque : 
quatre interpellés

De bon matin, ils se rendaient tranquillement à la manif du 1er mai à Marseille. Ils sortiront de garde à vue le lendemain. Leur crime ? Fouillés par la police avant même d’être arrivés au lieu de rassemblement (ce qui ne s’était jamais vu !), ils transportaient de dangereuses « armes ». Le premier, étudiants aux beaux-arts, était en possession d’un cutter parmi ses crayons et planches à dessin. Le second avait un fumigène. Le troisième trois cailloux souvenirs oubliés au fond du sac. Le quatrième son jeu de boules de pétanques pour une partie gagnée la veille. Des boules de pétanque ? Hé oui, collègue ! On est à Marseille ! Le proc’ les a relâchés le lendemain, mais ils sont convoqués le 17 juin. Pour leur procès, pas pour une triplette.

Manuel est dans la place

Par Lasserpe. {JPEG}

Prononcez « Chiotte »

Éric Ciotti a un projet pour la France. Il tient en un mot qui sert de titre à son livre publié en 2015 : Autorité (éditions du Moment). Le député (Les Républicains) des Alpes-Maritimes se répand depuis dans les médias – en postulant plus ou moins discrètement au poste de futur ministre de l’Intérieur d’un prochain gouvernement de droite – où il demande l’interdiction des manifestations, des rassemblements Nuit Debout et la « dissolution des mouvements d’extrême gauche violents qui légitiment la violence ». À Rennes, les manifestants ont trouvé la réplique adéquate en demandant la « dissolution des groupuscules capitalistes ». Qui, eux, sont la violence même.

L’art de faire place nette

Par Lasserpe. {JPEG}

Western andalou

Conseiller municipal à Jaén (Andalousie, Espagne) et membre du Syndicat des ouvriers agricoles – Syndicat andalou des travailleurs (SOC-SAT), Andrés Bódalo a été arrêté et emprisonné le 30 mars dernier. Condamné à trois ans et demi de prison, le défenseur des paysans aurait agressé un élu socialiste lors d’une manifestation de prolétaires des champs en 2012. Pourtant, même les vidéos de la police témoignent en faveur de l’innocence d’Andrés ! Dans une région en crise où 5 % de propriétaires possèdent plus de la moitié de la surface arable, le SOC-SAT est connu pour ses occupations de terres par des ouvriers agricoles ou son soutien aux migrants et fait, depuis, l’objet d’une répression féroce. Le syndicat totalise actuellement un million d’euros d’amendes et 650 de ses membres sont accusés, cumulant 446 années de prison demandées. Une peine digne d’un album de Lucky Luke. Pas étonnant : là-bas, pour les travailleurs agricoles, c’est le Far-West (infos et soutien : www.indultobodalo.info).



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts