CQFD

Brèves du 94


paru dans CQFD n°94 (novembre 2011), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 17/11/2011 - commentaires

« Islam à modérer » > Petit détail qui a son importance : en Tunisie, seules 55 % des personnes en âge de voter se sont inscrites sur les listes électorales. La majorité remportée par le parti islamiste Ennahda représente donc un peu moins de 21 % des Tunisiens de plus de vingt ans, soit la proportion de conservateurs que l’on retrouve lors d’élections dans nombre de pays. De quoi tempérer la belle unanimité de café du Commerce à propos des élections en Tunisie : « Tout ça pour ça, pour finalement voter pour les islamistes ! Pfff, faire une révolution et en arriver là ! » C’est vrai, ça, on était quand même plus tranquille quand les Tunisiens survivaient sous le joug de Ben Ali.

« Very Indigné Person » > Trop cool ! Georges Soros, financier philanthrope ; Warren Buffet, milliardaire cynique ; Jeffrey Immelt, patron de General Electric ; Jean-Claude Trichet, ex-boss de la Banque centrale européenne, et son remplaçant, Mario Draghi ; Angela Merkel, taulière teutonne ; Vladimir Poutine, tsar post-soviétique ; Barack Obama, sauveur télégénique… Tous, et bien plus encore, affirment qu’ils comprennent, et parfois soutiennent, le mouvement des Indignés ! Nous sommes donc en droit de nous demander si, derrière les foulards protégeant les protestataires des gaz de la police, ne se cachent pas quelques-uns des puissants de ce monde. Une chose est sûre : à Oakland (Californie), le 26 octobre, aucun d’entre eux n’a été signalé parmi les personnes blessées, dont certaines grièvement, par les forces de l’ordre.

« Y en a, des sous » > Si le Rapport au Parlement sur les exportations d’armement de 2009 constatait que « la France conforte sa position de quatrième exportateur mondial d’armement », celui de 2010, publié en octobre, est plus circonspect. Mais, rassurons-nous, l’Hexagone maintient sa position malgré la baisse substantielle de cette année. « Dans un secteur marqué par la crise économique et financière, la France a su consolider sa dynamique d’exportation », ce qui est crucial « pour la survie du tissu industriel d’armement ». Avec trois cents milliards d’euros d’achats et soixante dix-neuf milliards d’exportations en 2010, le marché mondial de l’armement « résiste aux crises financière et géopolitique ». Au fait, on cherchait pas du fric pour ces histoires de dette, là ?

« Le droit, j’y crois ! » > L’infâme Nardo, qui dessine dans nos colonnes et quelques autres, pourra sévir encore longtemps : le tribunal de Paris, qui le jugeait aux côtés de deux collègues de Bakchich pour diffamation de l’honorable François-Marie Banier, l’a relaxé. « La caricature et la satire, même délibérément provocantes et grossières, participent de la liberté d’expression », a-t-on statué en se pinçant le nez. En revanche, on a blâmé le manque d’« enquête sérieuse » et de « prudence dans l’expression » de la journaliste et, par extension, du directeur de publication, lesquels devront débourser un euro pour Banier, cinq cents pour l’État et deux mille pour l’avocat de la partie adverse. Un dessinateur, ça peut tout se permettre…

« Histoire de la presse » > La presse poursuit son infatigable travail d’investigation historique. Ainsi, la Voix du Nord nous apprend, le 4 novembre, que la Grèce « a déjà fait faillite en 1893 ! » Quant à La Tribune de Genève, elle nous assure dans son édition du 2 novembre que « Strauss-Kahn descend d’un bagnard qui avait géré une maison close »… Qui a dit que les ancêtres de La Voix du Nord et de La Tribune de Genève étaient déjà des cons ?

« Bavure sans frontières » > En juin dernier, en Macédoine, une unité de police spéciale a battu à mort un jeune homme qui fêtait la victoire électorale du parti au pouvoir. Pendant deux jours, le ministère de l’Intérieur a nié la bavure, provoquant le plus gros mouvement social spontané depuis l’indépendance du pays. Quelques mois plus tard, la coopération française déboulait avec son troisième stage de formation pour les robocops locaux sur « les connaissances techniques d’intervention développées par les CRS français ». Les policiers formés ont clôturé leur stage par une belle démonstration lors de laquelle ils ont « brillamment utilisé les techniques de maîtrise des individus armés sans faire usage d’armes létales », gazouille l’ambassade française dans son communiqué de presse. Boah… Avec nos bleus, pas besoin de quincaillerie pour faire une bavure ! Une bonne clef d’étranglement suffit…



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts