CQFD

Au sommaire du 127


paru dans CQFD n°127 (décembre 2014), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 05/12/2014 - commentaires

Serait-ce un nouveau et sinistre complot ? En raison d’un incident technique chez notre imprimeur, le numéro 127 de CQFD sera en kiosque à partir du 09 décembre 2014. (Et non vendredi 05 décembre comme prévu et annoncé.)

Les articles sont mis en ligne au fil de l’eau après la parution du CQFD d’ensuite. D’ici-là, tu as tout le temps d’aller saluer ton kiosquier ou de t’abonner...

En Une : La pieuvre du complotisme par notre maquettiste (pdf à télécharger pour affichage chez par chez vous ci-dessous).

Dossier : Conspirationnisme

« On nous cache tout ! » > Ils sont partout  !… dans les transports en commun, au bureau, au fond de la salle de classe du lycée, dans les manifestations, et surtout, la majeure partie du temps, rivés derrière leur écran d’ordinateur. « Ils », ce sont les conspis. En apparence, rien ne les distingue foncièrement du reste de la population. « On nous cache tout » est le refrain entêtant, accompagné d’une abondance de liens, qu’ils font circuler exponentiellement sur Internet, distillant de «  petites idéologies malodorantes qui rivalisent aujourd’hui pour le contrôle de notre âme (Orwell) ».

Internet : Démolir la rumeur > La vigilance est l’affaire de tous. Le blog « Debunkers de hoaxes d’extrême droite » (« démolisseur de rumeurs… ») traque les bidonnages nuisibles sur la Toile. On a essayé d’en savoir plus sur ce combat auprès de Sutter Cane, président de l’association des Debunkers.

Égypte : Complot partout, révolution confisquée > Comme dans la plupart des dictatures, la théorie du complot est un outil politique dont on use et abuse depuis des décennies en Égypte, et plus encore depuis le soulèvement de janvier 2011. Au point que l’explication complotiste des faits est devenue un réflexe pour le pouvoir militaire, comme pour ses opposants.

Théâtre : Le complot jusqu’à l’abîme > Sara : « J’ai peur. Personne n’écoute personne… C’est tout le monde contre tout le monde en quelque sorte… Tu le sens ? Une usine comme ici… où plein de gens travaillent à longueur de journée… Je croyais qu’on s’entendait… qu’on était amis… qu’on s’entraidait, qu’on se soutenait… qu’on était solidaires… Je croyais que c’était différent… C’est toujours comme ça ? »

JPEG

Les articles

Projet inutile : Gypaète contre Goliath > Une poignée de gens d’un hameau face à une multinationale en fièvre d’une nouvelle carrière. Projet inutile et désastreux pour les uns, promesse de cash pour les autres, on sait les intérêts inconciliables. Reste la lutte, hésitante et étonnante.

Irlande : Les lutins se mutinent > Depuis fin octobre, en Irlande, une suite d’événements exceptionnels ont ébranlé la caste politique au pouvoir  : des manifestations. Damanta  !

Inde : Contre les tisons nationalistes, le claquement des baisers > Depuis l’arrivée en mai dernier de l’extrême droite hindoue au pouvoir, la nébuleuse ­fascisante ultranationaliste se sent pousser des ailes. Elle distille un climat de violence contre les femmes, les musulmans, les intouchables. Difficilement, la riposte s’organise. Dernière action en date : les manifs du « Kiss of love », plus politiques qu’elles n’y paraissent.

Mexique : Un État défaillant ? > Le massacre des étudiants d’Ayotzinapa, danse macabre à la mexicaine ou froide vérité d’un capitalisme extrême ?

Histoire : De quoi la Révolution culturelle est-elle le nom ? > Alors que la lutte actuelle des travailleurs chinois contre les inégalités gagne en lucidité, les habits du président Mao sont usés, et il est peu probable que sa figure tutélaire vienne à nouveau abuser le peuple , comme au temps de la Révolution culturelle. Et ce sans doute au grand dam du néomaoïste Hongsheng Jiang, dont les éditions La Fabrique ont publié La Commune de Shanghai, et de son préfacier, Alain Badiou, quatrième épée du radicalisme chic, qui prétendent à une « réévaluation » de cette période. Charles Reeve et Hsi Hsuan-wou, auteurs de plusieurs ouvrages sur la Chine, s’attardent pour CQFD sur cette tentative de réhabilitation improbable.

Brûlot : Devenir révolutionnaire > Heureuse nouvelle  : l’anti-terrorisme n’a pas eu raison des auteurs de L’Insurrection qui vient, toujours fringants, qui viennent de publier un nouvel opus.

Infiltration : La « flore rouge » squattée par une barbouze > Pendant six ans, une fonctionnaire de police de Hambourg a noyauté la Rote Flora. Les militants de ce squat ont mis huit ans à démasquer leur fausse camarade. Une affaire pas si surprenante, qui démontre que la hantise de l’infiltration souvent à l’œuvre dans les groupes contestataires est peut-être légitime mais inopérante  : quand la police y met les moyens, ses mouchards sont de toute façon indétectables. Du moins, jusqu’à un certain point…

Marseille : Sous le mépris, la plage > Sale, surpeuplée, dangereuse... Durant l’été 2013, en pleine année culturelle, on a assisté à une véritable campagne de dénigrement des Catalans, plage de sable la plus proche du centre de Marseille, anciennement privée. Mais que cache cette phobie médiatico-municipale ?

Les chroniques

Mais qu’est-ce qu’on va faire de… Nigel Farage et Ukip ?

Média : L’envol du Dragon > L’année dernière, nous vous contions l’histoire des amis de radio Mont-Aiguille bien décidés à faire vivre la radio libre de leur coin de sud Isère (Cf. CQFD n°116). Depuis, Mont-Aiguille est enterrée. Vive radio Dragon !

Je vous écris de l’usine : « Winter is coming »

Chronique du monde laboratoire : Sauver la recherche, ou la subvertir ? > Il y a 50 ans paraissait aux États-Unis un des grands livres politiques du XXe siècle, One-Dimensional Man de Herbert Marcuse.

Cap sur l’utopie : « Soyons partout où ça crame  ! »



4 commentaire(s)
  • Le 14 décembre 2014 à 19h12, par Camille -

    J’ai lu avec attention l’article critique sur La Commune de Shanghai. Étant lecteur fidèle des éditions La Fabrique et par ailleurs étudiant en histoire, j’ai acheté le bouquin lorsque je l’ai vu en librairie, pensant trouver là un livre éclairant sur un sujet méconnu (il y a de la littérature, certes, mais pas foisonnante). J’ai très vite constaté un parti pris à peine voilé chez l’auteur, notamment à cause d’ambiguités sur certains personnages, cadres du parti. Celà est quelque peu destabilisant, d’autant que le style de l’auteur ajoute à la confusion. La conclusion du livre lève tout le mystère sur le flou du propos, lorsque l’auteur dresse un portrait plus que hagiographique de Mao... La lecture reste néanmoins intéressante, à la condition d’être attentive et critique. Bref, je vais maintenant me pencher sur les deux bouquins que vous avez mentionnés dans votre article pour avoir des éclaircissements sur le sujet.

    Bien à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2014 à 22h21, par 红狗 Hóng gǒu -

    On ne saurait trop vous conseiller l’ouvrage de Wu Yiching, The Cultural Revolution at the Margins : Chinese Socialism in Crisis, Harvard University Press, 2014, qui, s’il avait pu avoir à temps l’attention des éditions La Fabrique, nous aurait peut-être épargné l’essai idéologique et calamiteux de Hongsheng Jiang, validé par Badiou. Malheureusement, il y a peu de chance qu’un éditeur français le traduise d’ici peu.

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2014 à 01h30, par Clément -

      Le problème est que beaucoup de lecteurs français, en quête d’un produit "radical", se dirigent vers la Fabrique, qui est une marque, en matière de radicalités de campus. La Fabrique s’est taillé une place sur le marché de la radicalité, depuis des années, et très peu de ses publications ont été réellement critiquées ( je prends ici pour exemple "Féminismes Islamiques" ou la réédition de textes de Mao, avec la participation de Zizêk, etc.). Il s’exerce une véritable censure concernant la ligne éditoriale de la Fabrique mais peut-être cela est-il en train de changer puisque même CQFD prend le risque de publier une critique de la "Commune de Shanghaï".

      Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2014 à 18h35, par Esnest -

    Excellent numéro !

    Bravo à toute l’équipe de CQFD.

    Ernest

    Répondre à ce message

Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts