CQFD

Au sommaire du 110


paru dans CQFD n°110 (avril 2013), rubrique
mis en ligne le 16/04/2013 - commentaires

Les articles sont mis en ligne au fil de l’eau après la parution du CQFD d’ensuite. D’ici-là, tu as tout le temps d’aller saluer ton kiosquier ou de t’abonner...

Dix years after ø Chien méchant ø Agenda

Reportages en terre indienne : Mapuche, le cycle de la reconstruction > Le dossier. Au début du XIXe siècle, incapable de venir à bout de la résistance indigène, l’État chilien en formation établit le fleuve Biobío comme frontière entre le Chili et le Wallmapu, nom donné à la nation mapuche et à son territoire. Depuis, l’accord a été balayé par la politique expansionniste de Santiago et le pays mapuche a peu à peu été réduit à 5 % de sa surface originale.

La grève et le goupillon > Les critères de rentabilité dans les activités de soins, mis en place par la loi Bachelot continuent à produire leurs effets : réductions de personnels et aggravations des tensions. Propriété d’un ordre religieux, un établissement d’accueil de sans-domicile craque de toute part. Loin du ciel et les pieds sur terre, la majorité des salariés a cessé le travail, pendant quelques jours.

Chorba amère > « Hollande en voyage d’affaires au Maroc » titrait la presse française fin mars. Pour l’heure le business remplace les clichés éculés sur le « pays aux vacances de rêve », mais une chose est sûre : on évitera de causer des Marocains, de leurs luttes et de la répression. En janvier 2012, CQFD interviewait Souad Guenoun, Casablancaise, membre du Mouvement du 20 février au Maroc (M20F) qu’elle avait rejoint en 2011, armée de sa caméra et de son appareil photo. CQFD revient avec elle sur un climat social marocain délétère.

Tunisie, entre kermesse altermondialiste et processus révolutionnaire > Le Forum social mondial (FSM) de Tunis a concentré à lui seul l’effervescence de la révolution tunisienne alors que le marasme économique et politique s’est installé dans le pays. Malgré tout, les jeunes Tunisiens et Tunisiennes veulent croire à la continuité du processus révolutionnaire.

Puçage : les experts en campagne > Contre le puçage dans l’élevage, l’agitation prend de l’ampleur. Mais les promoteurs de la grande machine à viande européenne s’activent eux aussi.

Mais qu’est-ce qu’on va faire de… Ray Kurzweil > « Le moteur de recherche ultime serait de comprendre exactement ce que vous vouliez après avoir tapé votre requête. En informatique, nous appelons cela l’intelligence artificielle. L’intelligence artificielle serait l’ultime version de Google  », fanfaronnait au début des années 2000, Larry Page.

La fin d’un kiosque > Chronique média. Catherine aime bien CQFD. Tous les mois, elle l’affichait en devanture de son kiosque idéalement placé en plein centre de Marseille. Mais depuis fin mars, Catherine ne vend plus votre journal préféré, ni aucun autre. Les présentoirs sont vides. Il n’y a plus que des bonbons et des cartes postales. Et bientôt le rideau sur la scène va tomber. Définitivement.

Ecole : Traçabilité scolaire > Des années que le Collectif national de résistance à Base élèves (CNRBE) se bat contre le fichage à l’école. Ou comment on flique le marmot d’aujourd’hui pour mieux calibrer le prolo de demain.

La théorie de la vitre brisée > Chronique Judiciaire. Razi et Fadel, 24 ans et 23 ans, quittent la fête où ils ont passée la soirée du 8 mars vers 3 h du matin ; une heure plus tard ils se font interpeller, suite au cambriolage d’une auto-école du quartier.

Aux larmes, etc. > Queen Kong Theory. Si les larmes sont aujourd’hui une question complexe et genrée, jusqu’à la Révolution française, il était bien vu, pour les hommes comme pour les femmes, de pleurer en privé comme en public.

Naissance d’une révolte écologique> Chronique du côté de chez les rustiques. A la racine de l’écologie militante en France se trouve sans nul doute la lutte antinucléaire. Quarante ans plus tard, les centrales, anciennes ou récentes, présentent un danger grandissant. Réflexion sans nostalgie et sans concession sur un mouvement qui peine toujours à imposer une autre vision du « développement humain ».

Et lâchez ce crucifix ! > Chronique Rage Dedans.

La quille > Chronique Je vous écris de l’usine. Dans l’usine, il n’y a pas eu de plan de restructuration depuis bientôt 7 ans, et il n’y a donc pas eu de ces départs en préretraite tant souhaités par les plus anciens.

« The world turned upside down » > Chronique Les Vieux Dossiers D’Iffik. Alors qu’Oliver Cromwell a pris la tête de l’armée du Parlement contre le tyran Charles 1er, défenseur de l’Église anglicane et suspecté de vouloir réhabiliter le catholicisme, le puritanisme protestant éclate en une multitude de factions – levellers, diggers, ranters, quakers… – qui s’appuient sur des programmes religieux, politiques et sociaux plus radicaux les uns que les autres.

Théâtre : Le colonialisme mis en procès > La comédienne et dramaturge Maylis Bouffartigue, animatrice de la compagnie Monsieur Madame, pratique un théâtre politique qui ne parle pas à la place des citoyens, mais leur fournit des armes pour résister. Rencontre autour de La Mise en procès, son dernier spectacle.

Nous sommes sans limites, nous sommes orphelins > Chronique Musique. « Brûlez vos écoles, arrachez vos chaînes – Ouvrez les paupières, la colère est prochaine. » Ainsi s’engage le titre « Impératif présent », grenade bluesy qui ouvre les hostilités de la dernière galette de Première Ligne, groupe de rap hardcore.

« Les révolutions, on ne les remporte pas, on les fait. »> Chronique Cap sur l’utopie.

Théâtre : Le rire de Staline > Chronique culture. Soixante ans après les adieux définitifs au showbiz du « Petit Père des peuples », profitons de cet anniversaire pour en rire jaune avec la pièce L’Histoire du communisme racontée aux malades mentaux, écrite en français par le Roumain Matéi Visniec.

Logement : groupons-nous à deux mains > Ma cabane pas au Canada. Pour trouver une solution collective au casse-tête du logement, il y a le squat, le squat… ou alors la coopérative d’habitants. L’habitat participatif en autopromotion, voilà le projet résolument social d’une joyeuse bande réunie fin 2011 à Marseille. Place aux Habeilles !

Le monde à l’envers > Chronique Marseille 2013 n’aura pas lieu. L’édition 2013 du carnaval indépendant de la Plaine et de Noailles a été – capitale de la culture oblige ? – plus chaude que jamais. Et pas seulement du fait des carnavaliers… Une escorte policière disproportionnée a bien failli faire dégénérer la fête en émeute.



Ajouter un commentaire

Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts