CQFD

Rage dedans

Socialistes, avec un grand H


paru dans CQFD n°142 (avril 2016), rubrique , par Sébastien Fontenelle
mis en ligne le 18/10/2018 - commentaires

J’avais pas eu le temps de finir complètement ma rédac sur les socialistes quand t’as ramassé les copies le mois dernier, CQFD. Et en plus : depuis ce jour-là, ils ont recommenc… Continué à se foutre de la gueule du monde, tavu ? À croire que c’est natif, chez eux. Qu’ils peuvent pas s’empêcher.

Un exemple, parmi moult [1]  : le lundi 21 mars, le gouvernement que dirige l’un des leurs – le légendaire M. Valls (LLM.V) – a lancé, en assez grande pompe, et en présence de Mme Vallaud- Belkacem, ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (liste non exhaustive), une « Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme ».

Déjà, quand t’es dirigé par un quidam – LLM.V, donc – qui s’est naguère signalé à l’attention des masses en proférant que les Roms avaient selon lui « vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie  » : faut du souffle, pour assumer d’être si moqueur. Mais là : de nouveaux records de foutage de gueule ont été battus.

Mme Vallaud-Belkacem a ainsi lancé que : « L’École, née un jour de l’universalité, doit être encore et toujours “un atelier d’humanité”.  » (Sèche tes larmes : la suite est plus belle encore.) Puis d’ajouter, prise de lyrisme : « L’Histoire nous le montre, la lumière est toujours venue de l’exigence de l’Humanisme.  »

Mais hélas – hélas, hélas : elle avait manifestement oublié de transmettre ces admirables consignes aux CRS qui avaient, trois jours auparavant, latté les étudiant.e.s de Tobliac (75013, Paris) qui avaient eu l’effronterie de se mettre en grève pour protester contre la réforme annoncée du droit du travail.

De sorte que son Humanisme, avec un grand H – comme dans Harrête-de-nous-prendre pour- des-con.ne.s – est assez immédiatement apparu pour ce qu’il était : une socialisterie. C’est-à-dire, rappelons-le : un verbiage creux et malséant, qui a pu tromper jadis quelques âmes naïves, mais qui échoue désormais à dissimuler que cette « gauche »-là nous inflige quotidiennement des méchancetés dont même l’autre droite envisagerait l’usage avec plus de circonspection.

Et quant à M. Valls, il s’est lui aussi dédié à l’éducation contre le racisme, en tweetant le 20 mars que : « Les actes anti-musulmans, ça commence par des mots. Ça finit par des crachats, des coups, du sang. »

Après quoi, il a posément dit – c’était le 23 mars, immédiatement après les attentats de Bruxelles – ces mots qui ont dû charmer l’ouïe de maints cracheurs anti-musulman.e.s : « Il appartient à l’islam, avec notre soutien, de faire la démonstration que l’islam est compatible avec la démocratie.  »

J’avais pas fini ma rédac sur les socialistes : j’avais pas eu le temps de dire un peu distinctement à quel point ils me révulsent.


Notes


[1On aurait pu aussi se gausser de Nostradamichelsapin, qui a encore annoncé, juste avant que ne tombe la nouvelle que les derniers chiffres du chômage étaient catastrophiques, qu’à son sens, « toutes les conditions  » étaient « réunies pour une baisse du chômage  » – et reconnaître que le sens du timing, lorsqu’il s’élève jusqu’à de si hautes altitudes, prend des allures de bel art.



Ajouter un commentaire

Par Sébastien Fontenelle


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts