CQFD

Au sommaire du 119


paru dans CQFD n°119 (février 2014), rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par
mis en ligne le 17/02/2014 - commentaires

CQFD n°119, en kiosque à partir du 15 février 2014.

Les articles sont mis en ligne au fil de l’eau après la parution du CQFD d’ensuite. D’ici-là, tu as tout le temps d’aller saluer ton kiosquier ou de t’abonner...

En Une : le Bison Ville de Rémi.

Le dossier

«  La pente naturelle de la machine consiste à rendre impossible toute vie humaine authentique. » (Orwell) > Osez critiquer publiquement la technologie et vous vous retrouverez qualifié d’obscurantiste, de nostalgique de la bougie et de l’âge des cavernes, d’antihumaniste, voire de pétainiste nostalgique du « retour à la terre ». Le philosophe Günter Anders prédisait « une mort intellectuelle, sociale ou médiatique » à ceux qui encourent ce risque. Or force est de constater que la technocratie qui règne sur le monde, dédiée intégralement à l’efficacité, a effectivement à voir avec un processus de domination totalitaire auquel l’homme est sans cesse condamné à s’adapter. Dans un ouvrage synthétique, intitulé Technocritiques, Du refus des machines à la contestation des technosciences (éditions La Découverte, 2014), l’historien François Jarrige retrace le fil politique des oppositions sociales et intellectuelles aux changements techniques. On y croise luddites et paysans réfractaires, mais aussi un Rousseau qui refuse de croire en la libération du travail par la technique et propose de « proscrire avec soin toute machine qui peut abréger le travail  » ; un Charles Fourier, annonciateur du dérèglement climatique ; un Gandhi lecteur de William Morris, John Ruskin et Tolstoï ; et aussi Jacques Ellul, les penseurs de la décroissance ou encore nos camarades de Pièces et main-d’œuvre (PMO). Discussion avec l’auteur autour de ces résistances qui refusent d’abdiquer face à la captation du futur par la technique.

Mais qu’est ce qu’on va faire de... Bernard Stiegler ?

La cyberguerre est déclarée > Pendant que l’armée française réceptionnait ses deux premiers drones Reaper MQ-9 pour surveiller son Niger et qu’elle se faisait thermo-mouler une loi de programmation militaire aux petits oignons, la cyberflicaille se retrouvait à Lille les 21 -22 janvier derniers pour un Forum international de la cybersécurité (FIC). CQFD a enfilé son gilet pare-bits et observé les bidasses huiler leurs spywares. Tous aux abris !

Le glossaire techno-critique : de CNIL à Transhumanisme en passant par Internet et Neutralité...

Les articles

Migrants : « S’ils partent, ils reviendront ! » > Les chiffres de 2013 sont tombés : 27 000 étrangers ont été expulsés du pays tandis que 46 000 ont été régularisés. Si la droite hurle à tous les laxismes, la gauche affiche la fermeté de sa gestion migratoire. Sur le terrain, les associations témoignent d’une guerre de basse intensité envers les migrants.

Palestine : « Vers une intifada des réfugiés ? » > À Dheisheh, un camp au sud de Bethléem, plus de 10 000 personnes ont vécu, durant plus de trois semaines, au milieu des poubelles et au rythme des manifestations des enfants privés d’école . Nous avons rencontré Mahmoud, l’un des 150 travailleurs pour l’ONU dans le camp, en grève de la faim . Entretien.

Logement : Rome, ville à ouvrir ! > Dans la capitale italienne, s’emparer de bâtiments pour y vivre n’est pas synonyme d’ouverture de lieux d’habitation ou d’hébergement. Des résistances collectives à la précarité tentent d’y expérimenter d’autres manières de vivre partagées par tous.

Villiers-le-Bel : En finir avec la vengeance d’état > Le Collectif Angles Morts milite autour des questions de violences et de crimes policiers. Comptes-rendus d’audience de procès, analyses politiques, participation aux manifestations, organisation de concerts font partie de ses actions contre l’enfermement, le racisme d’État et la répression policière. Une des dernières actions en date : la compilation rap de soutien aux prisonniers de Villiers-le-Bel, coproduite avec Bboykonsian.

Prison : Du baston dans la taule ! > Quelques mois après la publication d’une enquête du Contrôleur général des lieux de privation de liberté révélant l’état désastreux et la surpopulation des prisons dans la France du XXIe siècle, trois documents viennent rappeler les révoltes anticarcérales du début des années 1970 : Prisonniers en révolte (éditions Agone) de la sociologue Anne Guérin – interviewée par CQFD dans ce numéro – La Révolte de la prison de Nancy – 15 janvier 1972 (éditions Le Point du Jour) et le documentaire de Nicolas Drolc, Sur les toits (Les mutins de Pangée). Nous ouvrons une série d’articles sur cette réalité carcérale dont le scandale mérite aujourd’hui une plus grande publicité. En écho à l’esprit des mutins de 1972, Philippe Lalouel, taulard séropositif qui a déjà passé vingt-six ans en prison pour des braquages et des évasions sans violence, a écrit récemment à la garde des Sceaux : « Je ne veux pas survivre, je ne veux pas mourir en prison, je veux vivre libre. » Respect.

Marseille : Un piquet dans les reins des requins du BTP > Destructions de quartiers, créations de kilomètres carrés de bureaux et offensives de gentrification : l’opération politico-militaire nommée Euroméditerranée et ses effets collatéraux espèrent rendre Marseille bankable en lui dessinant un nouveau visage. Courant janvier, d’autres visages, ceux des habitants d’un quartier populaire, stigmatisés à l’envi, se sont manifestés pour poser leurs conditions aux promoteurs. Respect !

Les Chroniques

Made in Bengladesh > Un droit syndical pour rire

Du côté de chez les rustiques : Puçes RFID et punaises administratives > Nathalie Fernandez et Laurent Larmet, éleveurs (de brebis, entre autres), font partie du collectif Faut Pas Pucer (mémé dans les ordis), un des multiples petits groupes qui se mobilisent à travers la France depuis 2011 contre l’obligation de poser des puces RFID sur les animaux, et pour « la liberté de l’élevage ». Au mois de mai dernier, ils ont subi deux contrôles des autorités agricoles de leur département, portant notamment sur l’identification des animaux de leurs troupeaux. Résultat des courses : ils doivent trouver 20 000 euros pour supporter les sanctions prises par l’administration à leur encontre. Explications.

Rage Dedans > Œufs pourris et produits blets. Par Sébastien Fontenelle.

Je vous écrits de l’usine > éthique en toc. Par Jean-Pierre Levaray.

Viva la muerte ! > François Duvalier dit Papa Doc (1907-1971). Catégorie : top dictateur. Mort : dans son lit.

Cap sur l’utopie > Hacker joie. Par Noël Godin.

Culture : Grèce, de démocratie lasse > C’est à une archéologie du chaos que nous invite l’ethnologue Panagiotis Grigoriou dans son dernier essai. Sous la férule des « Troikans », « il s’agit de faire de la Grèce un cobaye pour expérimenter le modèle de faillite contrôlée en Europe ». Pas moins. Et l’auteur de nous raconter, depuis son blog Greek Crisis, le quotidien des Grecs de la capitale, mais aussi, au gré de ces excursions, le lent suicide du pays.

Page Musique : Forabandit, le retour des clochards célestes > Après quelques années passées à roder les morceaux de son premier album sur les routes, le trio franco-irano-turc Forabandit remet le couvert le 12 mai avec un deuxième opus. Résumé des épisodes précédents et avant-goût de ce qui se trame en compagnie du Marseillais Sam Karpienia et du Stambouliote Ulas Özdemir.



1 commentaire(s)
  • Le 20 février 2014 à 20h44, par CG -

    Les dates du film de Nicolas Drolc sur les mutineries de Nancy :

    - mardi 25 février - cinéma le Zola - Villeurbanne

    - vendredi 4 avril - la rétive (centre culturel autogéré) - Ales

    samedi 5 avril - cinéma Utopia - Avignon

    - mercredi 9 avril - CAD (centre culturel autogéré) - Montpellier

    - jeudi 10 avril - cinéma le Sémaphore (Nîmes)

    - Samedi 12 avril : Festival Bobines Rebelles (Liévin - Nord Pas De Calais)

    Répondre à ce message

Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts