CQFD

Never mind the « socialistes »


paru dans CQFD n°81 (septembre 2010), rubrique , par Sébastien Fontenelle
mis en ligne le 11/10/2010

LES « SOCIALISTES » (j’aime bien commencer par deux mots qui mettent tout le monde de bonne humeur) ont promis que si nous tu votais massivement pour eux en 2012, leur tout premier soin, après la victoire (en admettant bien sûr qu’ils aient gagné contre les autres candidats de la droite), serait, juste après le dépôt d’une rose au tombeau de Jaurès et la privatisation de l’oxygène contenu dans l’air, de rétablir la retraite à 60 ans. Puis les « socialistes » ont, de même, promis d’envoyer sur Vénus,dès le mois de janvier 2013,une mission habitée ; puis de vider « en deux années maxi » la Manche pour y faire « une promenade plantée vers l’Angleterre » ; puis enfin d’établir « une paix durable entre la paysannerie du Nord- Vietnam et le général Westmoreland ». Je rigole, hein ? Les « socialistes » n’ont rien promis de tel. Sauf pour l’âge légal de départ en retraite :les « socialistes » ont bel et bien pris l’engagement, confirmé par Jean-Marc Ayrault (c’est dire s’ils prennent la chose à cœur, et au sérieux), qu’ils le remettraient à 60 ans. Et bon, j’aime pas trop me lancer dans le pronostic nostradameux (la dernière fois, j’avais connement parié que Lionel Jospin n’oserait quand même pas confesser publiquement que son programme n’était pas (du tout) socialiste), mais là je crois qu’on peut d’ores et déjà prévenir la foule que,non,les ami(e)s :les « socialistes » vont pas (du tout) rétablir la retraite à 60 ans (R60), ne vous laissez plus abuser par les « socialistes », les ami(e)s, de grâce, ne vous laissez plus. En effet, quand on regarde les clauses en (tout) petits caractères de la promesse de rétablissement de la R60 que brandissent les socialistes, on s’aperçoit tout de suite, un, qu’on n’y comprend que dalle, et, deux, quand finalement on en devine le sens général, qu’il faudra, pour bénéficier d’une R60 en régime « socialiste », commencer à travailler à deux ans et demi en priant pour être frappé au plus tôt d’une maladie handicapante :le mieux,pour bénéficier à 60 balais d’une pension à taux plein under the cocotiers platanes, sera de perdre un bras et un œil et l’usage d’une jambe dans un accident du travail vers l’âge de neuf, dix ans. Puis, n’est-ce pas, si les « socialistes » avaient pour de bon voulu préserver la R60, le plus efficace eût été qu’ils se dressent un peu contre sa réforme :au lieu de quoi,t’auras noté, ils vont ces jours-ci (pouah, mais que ces gens sont laids) donnant à Fillon and pals des gages de « réalisme », à grands coups de mais bien sûr,qu’une réforme s’impose, et qu’elle est même urgente, et à grands coups aussi de mais bien sûr que non, nous n’userons pas contre le cher Éric (Woerth) de l’argument facile et bas que son nouveau prénom est Affaire. Voter pour les socialistes,c’est comme filer un Colt.44 Frontier à Al Capone : tu peux t’y laisser prendre une fois, mais faut vraiment être con(ne) pour recommencer.



Ce forum est fermé (le Chien rouge est parti gambader)

Par Sébastien Fontenelle


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts