CQFD Mensuel de critique et d'expérimentation sociales, en kiosque le premier vendredi du mois (4 €)

Chaque semaine, le compte « Accidents du travail : silence, des ouvriers meurent » publie sur les réseaux sociaux une liste de personnes décédées dans le cadre de leur activité professionnelle. À l’heure où le gouvernement prépare une (inquiétante) réforme de la santé au travail, cette triste comptabilité contribue à sortir du silence ces drames trop banalisés. Interview avec un recenseur opiniâtre.


Le voile et la prostitution ont supplanté depuis longtemps, parmi les féministes françaises, les fameux « religion et politique » interdits pendant les repas de famille pour éviter les bastons. On les contourne, y échappe, les repousse : et l’auteure de cette chronique sait bien quel amour du risque névrotique l’amène à en parler ici.


Fabrice Boromée : la prison toujours recommencée
Et quatre de plus qui font… 2042

paru dans CQFD n°179 (septembre 2019), par Quelques ami.es de Fabrice Boromée

Entré en taule en 2010 pour une peine de huit ans, Fabrice Boromée en a désormais, au total, plus de trente à tirer. Cet été, quatre nouvelles années lui ont été gentiment distribuées. Des ami.es de Fabrice racontent ici ce dernier procès.


Co-auteure de l’ouvrage Burning country : au cœur de la révolution syrienne [1], Leila al-Shami livre une analyse tranchée et équilibrée sur les enjeux et les non-dits de la situation au nord-est de la Syrie après l’offensive de l’armée turque et de ses milices. Nous la traduisons pour CQFD avec son accord.


C’est la dernière prison avant l’expulsion. Chaque année, des dizaines de milliers d’étrangers en situation irrégulière sont embastillés dans un centre de rétention (CRA). Un univers anxiogène et violent, où tentatives de suicide et grèves de la faim sont devenues courantes.


Des négociants occidentaux intoxiquent l’Afrique de l’Ouest avec des carburants low cost, contenant jusqu’à 378 fois la dose maximum de soufre autorisée en Europe. Pour augmenter les marges, les fluides sont coupés avec des matières dangereuses.


Sénégal : de Wade à Sall, un même panier de crabes
Y’en a (encore et toujours) marre

paru dans CQFD n°179 (septembre 2019), par Emilien Bernard, Mathilde Offroy

Né en 2011, le mouvement Y’en a marre a accompagné les manifestations massives contre le troisième mandat de l’ancien président Abdoulaye Wade. Loin des projecteurs médiatiques occidentaux, il poursuit depuis un lent travail de conscientisation politique populaire. Entretien avec Aliou Sané, l’un de ses fondateurs.


Sur les ronds-points, les femmes
Les Gilettes au charbon

paru dans CQFD n°178 (juillet-août 2019), par Serge André

Dès novembre 2018, les femmes ont été nombreuses à investir le soulèvement fluo. Exposées à une plus grande précarité, elles ont trouvé là le moyen d’exprimer leur colère et leur volonté de changer l’ordre social. Rencontre avec une poignée de révoltées en gilet jaune.


Quand deux de ses hommes ont perdu la vie en libérant des otages enlevés au Bénin, le commando Hubert a connu les honneurs de la Nation. L’histoire de cette unité d’élite comporte cependant des chapitres bien moins glorieux.


Refoulement d’exilés à la frontière franco-italienne
Les identitaires condamnés, et après ?

paru dans CQFD n°179 (septembre 2019), par Clair Rivière

Seize mois après leur opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes, trois activistes de Génération identitaire ont été condamnés à six mois de prison ferme, l’association écopant de 75 000 € d’amende. Pas de quoi rasséréner les militants solidaires des exilés du Briançonnais, auxquels les motivations de la sentence posent question.


Par Jérémy Boulard Le Fur {JPEG}

Si les catastrophes environnementales semblent menacer tout le monde, ce sont bien les pauvres qui trinquent en premier. Certes, dans le récent cas de l’incendie du site Lubrizol à Rouen, il y a fort à parier que le nuage de 22 kilomètres de long sur 6 de large a intoxiqué toute la ville (...)

Par Tommy {JPEG}



Tous unis contre la fin du monde ? Oui... et non. Déjà, parce qu’à vue de nez, on n’y sera pas tous en même temps. Pauvres en avant, riches en arrière. Et puis parce que la fin de ce monde, il va falloir aller la chercher. Paraîtrait que le système est coriace. Racisme (environnemental), impérialisme (environnemental) et inégalités (environnementales) : oui, la crise écologique ravive des choses anciennes, et crée des luttes nouvelles. Entretien avec Razmig Keucheyan, sociologue engagé et auteur d’ouvrages sur l’écologie politique, mais aussi sur les pensées critiques à gauche et plus récemment sur la consommation [6].





@CQFDjournal sur Twitter CQFD Mensuel sur Facebook @CQFD sur SeenThis
S'abonner au journal papier par carte bancaire
Articles en ligne à prix libre

Don Paypal






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts ø Affichage classique