CQFD Mensuel de critique et d'expérimentation sociales, en kiosque le premier vendredi du mois (4 €)

Accusée de perpétuer une sexualité avant tout reproductive et essentiellement hétérosexuelle, axée sur le désir, le plaisir et le rythme des hommes, la pénétration s’attire actuellement les foudres les plus féroces...


Dans une société qui exclut les corps qu’elle considère comme dysfonctionnels, la question de l’assistanat sexuel divise. Entre ceux qui associent ce service à de la prostitution et ceux qui considèrent qu’il rentre dans le cadre de la compensation du handicap, des voix s’élèvent et avancent d’autres arguments — ou affirment que ce débat est avant tout un écran de fumée. Tour d’horizon.


Californie, 1966. En réponse aux violences policières se crée le parti des Black Panthers. Deux ans plus tard, un jeune leader charismatique émerge à Chicago : Fred Hampton, vite fauché dans son sommeil par les balles de la police, le 4 décembre 1969, à l’âge de 21 ans. À travers cet assassinat et un long cortège d’autres, le message de l’Amérique blanche est limpide : « Il faut faire comprendre aux jeunes Noirs modérés que s’ils succombent à l’enseignement révolutionnaire, ils seront des révolutionnaires morts  », disait Edgar Hoover, patron du FBI. Récit.


Grossesse, accouchement et post-partum modifient très souvent le rapport des femmes à leur sexualité. Pics ou chutes de libido, plaisir et douleur, frontière mouvante entre maternité et sexualité... Les questionnements abondent, et les vécus diffèrent. À travers les paroles de six femmes, plongée dans une diversité qui bouscule la figure tutélaire de la mère « pure » et dévouée.


Avec ses méthodes de businessman, pour ne pas dire de gangster, Donald Trump a un avantage : il ne fait pas semblant. Il rompt avec une longue période où l’existence d’un prétendu « processus de paix » a permis au rouleau compresseur colonial d’encercler et de dépecer la Palestine. Voici l’analyse de Pierre Stambul, membre de l’Union juive française pour la paix (UJFP).


Camionneur retraité, John Marcotte a participé à un tas de luttes sociales aux États-Unis. Depuis une Amérique fracturée plus radicalement par le racisme que par la lutte des classes, il exprime l’espoir que lui procure le mouvement social hexagonal contre la réforme des retraites.


De quelques étincelles en temps mortifères
Avons voté

paru dans CQFD n°154 (mai 2017), par Emilien Bernard

Un jour d’élection présidentielle, ça se célèbre. En restant dans son pieu, par exemple. Ou bien, encore mieux, en galopant joyeusement dans les rues. À Paris, pour le premier tour de mascarade, ils étaient quelques centaines à avoir opté pour cette seconde option.


Viril était une fois dans l’Ouest
Trouble dans le slip

paru dans CQFD n°189 (juillet-août 2020), par Hal Moon

La question est complexe, n’annulant en rien de rien des siècles d’oppression masculine. Mais le modèle viriliste qui imprègne nos sociétés a aussi des conséquences négatives sur les habitants de la planète zob. Et sur leur sexualité.


Confessions d’un engagé volontaire
Que vas-tu faire à l’armée, camarade ?

paru dans CQFD n°185 (mars 2020), par Sébastien Dubost

On l’appellera Claude. C’est mon ancien voisin. 26 ans, sympathique et réservé. Une famille moitié du centre de la France, moitié de Kabylie. À l’apéritif, sa conversation porte plus volontiers sur les luttes sociales que sur le football. Pas tellement l’image d’Épinal du bidasse de base. Pourtant, Claude veut s’engager : il a ses idées bien à lui sur l’armée. Entretien.


Le sexe est-il un besoin, au même titre que boire, manger, respirer ou dormir [1] ? Pourquoi a-t-on si souvent l’impression que notre vie est foutue lorsque l’on n’a plus de sexualité partagée pendant un temps ? Dans une société où l’injonction à baiser est constante, certaines personnes ne ressentent pas ou plus d’attirance sexuelle pour les autres. Témoignage de l’une d’elles.


En couverture : « La sexualité est un sport de combat » (illustration : Jean Codo & Zam Zam)

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre kiosquier ou de vous abonner...

À chaud

- Covid-19 : la Kanaky toujours malade du (...)

Par Soulcié {JPEG}



Quarante-trois ans. C’est le temps qu’il aura fallu pour que la version française de Notre corps, nous-mêmes soit actualisée. Ouvrage de référence dans les années 1970, ce manuel a permis à des millions de femmes d’apprendre à connaître leur corps, à le considérer et à le défendre. Longtemps introuvable en librairie, il y a fait son grand retour le 20 février.





@CQFDjournal sur Twitter CQFD Mensuel sur Facebook @CQFD sur SeenThis
S'abonner au journal papier par carte bancaire
Articles en ligne à prix libre

Don Paypal






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts ø Affichage classique