CQFD

Pas pallier le papier


paru dans CQFD n°102 (juillet-août 2012), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 16/07/2012 - commentaires

Encore.

On revient encore à la charge sur l’actualité de la presse papier.

Cette fois, on fait écho à la journée sans journaux lancée le 5 février à l’appel de la Filpac (ex-CGT du Livre). Vous le savez, on le dit et l’écrit depuis des mois, CQFD galère, mais plus globalement c’est la presse écrite qui a du plomb dans l’aile. Les ventes de la presse quotidienne régionale (PQR) sont en chute libre depuis plusieurs années, et Presstalis – notre diffuseur en kiosques, ex-NMPP – est au bord du gouffre. À tel point que ce dernier, s’agrippant désespérément aux parois, ne paye plus ses charges sociales depuis maintenant deux mois. On pressent la suite : 1 000 suppressions de postes sont envisagées sur les 2 500 que compte l’entreprise.

Accusé d’user d’une « vieille dialectique » la CGT du Livre ne lâche pas l’affaire. On leur souhaite du courage et de la détermination. De notre côté, on part chercher le général Ludd. Détruire les ordinateurs serait peut-être une amorce de solution. On se barre donc en Grande-Bretagne en juillet-août, et on se retrouve le 15 septembre en kiosque… s’il en reste. Bon été !



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts