CQFD

Les copinages de CQFD n°166

paru dans CQFD n°166 (juin 2018)
mis en ligne le 29/05/2018 - commentaires

LA VILLE EST A EUX !

Ils sont urbanistes et ils aiment le vélo. Alors, Frantz (qui participe parfois à CQFD) et Mathieu se sont lancés dans un tour de France à bicyclette, à la découverte de ceux qui font la ville. Les promoteurs ? Le élus ? Les habitants ? De cette grande balade vélocipédique, ils ont tiré une conférence gesticulée, où ils racontent comment « nos villes petites comme grandes subi[ssent] les mêmes logiques, les mêmes transformations et fini[ssent] par se ressembler  ». Et ce malgré les «  dizaines d’initiatives d’habitants qui transforment concrètement leur quotidien ». Cette conférence, ils la présentent le 5 juin à Grenoble (à la bibliothèque Antigone à 20 h), le 7 juin à Marseille (au Dar Lamifa à 19 h) et le 9 juin à Lodève (au Clap à 20 h 30). Hop, on se bouge les fesses et on va les écouter.

DOCUMENTER L’EXPLOITATION MINIÈRE

Deux docus (sur les mineurs du bassin du Nord-Pas-de-Calais) sinon rien ! Et pas n’importe lesquels. En ouverture, Morts à 100 %, documentaire de 1980 qui « tire le bilan d’une vie de travail et d’exploitation pour ceux qui, dans le bassin et ailleurs, ont cru au mythe du mineur héroïque dans le travail et dans la lutte ». Et pour suivre, Morts à 100 % : post-scriptum, qui poursuit 37 ans plus tard le travail initié par le premier opus. Il est cette fois signé des camarades Modeste Richard et Tomjo, qui se penchent sur la mémoire confisquée des mineurs : « La mythologie minière connaît alors une seconde vie : elle ne sert plus l’exploitation du travail des mineurs, mais leur image, mise au profit du renouveau du Bassin houiller. » Les deux réalisateurs seront présents le 14 juin à 19 h 30 au Dar Lamifa, à Marseille, pour une double projection suivie d’une discussion ; puis ils feront de même à Alès le 16 juin, à 18 h 30 à la librairie La Rétive. Mince de rien, ça ne se rate pas…

Z A BESOIN DE SOUTIEN !

Z, la revue itinérante chère à notre cœur, est allée défrichée de l’info dans l’enfer aurifère guyanais. Las, point de « Montagne d’Or » (voir « En Amazonie, des allumettes suédoises », article publié dans le précédent numéro de CQFD) pour nos conquistadores de la critique sociale. Juste des frais d’expédition à couvrir en urgence. Toutes et tous sur le site de HelloAsso pour pré-commander ce magnifique numéro 12 ou déposer quelques piécettes de soutien : le crowdfunding, titré « Pour tout l’or du monde, Z demande un peu de flouze », est encore ouvert pour un mois.



Ajouter un commentaire


Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts