CQFD

Bouquin

LAP !


paru dans CQFD n°122 (mai 2014), par Sébastien Navarro
mis en ligne le 27/06/2014 - commentaires

JPEG C’est la dernière étape pour la lycéenne : un entretien individuel avec une poignée de professeurs avant son éventuelle admission au sein du Lycée autogéré de Paris (LAP).

« – Le seul truc qui risque de coincer, c’est que dans ta lettre de motivation, tu as dit que tu voulais être flic, maugrée un enseignant.

Ouais, je sais… Y a des mecs qu’ont déjà essayé de me mettre la pression, comme quoi j’avais pas ma place ici…

Qu’une chose soit claire : si on te prend pas, ça sera pas parce que tu veux être flic, ce serait contraire à nos principes, précise un autre prof. Mais sache que ta présence va susciter des débats… »

Des débats ! Le maître-mot est lâché. Que la dessinatrice Aurélia Aurita décide de passer une année immergée dans le LAP pour en faire un reportage bédé [1]., et la voilà plongée dans un tourbillon de palabres, discussions ouvertes ou à huis-clos.

Autogestion, libre-fréquentation, absence de coercition : élèves et professeurs n’ont de cesse d’essayer de définir cette expérience sociale à laquelle ils prennent part. à travers des portraits tout en contraste et un crayonné aux vitalités contagieuses, Aurélia réussit le pari de nous faire toucher des yeux la réalité complexe et tiraillée d’un lycée en marge des autres bahuts institutionnalisés. « En fait, le LAP, c’est comme un orchestre sans chef d’orchestre ! La plupart du temps, c’est la cacophonie. Mais parfois, sans qu’on sache comment ni pourquoi, du fin fond de tout ce bordel jaillit l’harmonie. »


Notes


[1Aurélia Aurita, LAP ! Un roman d’apprentissage, Les Impressions Nouvelles, 2014



Ajouter un commentaire

Par Sébastien Navarro


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts