CQFD

CQFD et l’Equitable Café présentent

Discussion avec Sébastien Fontenelle


paru dans De l’autre côté du papier, rubrique , illustré par
mis en ligne le 15/11/2013 - commentaires

Mercredi 20 novembre, à 19 h, CQFD et l’Equitable Café de Marseille vous invitent à une discussion avec Sébastien Fontenelle, auteur de Poste stressante (Seuil, 2013).

Que se passe-t-il à La Poste ? Comment expliquer – et arrêter – une série de suicides dont sont victimes les employés de cet ancien service public, si aimé des Français, devenu une entreprise privée qui ne s’intéresse plus qu’à sa rentabilité ?

À l’Équitable café. 54, cours Julien, Marseille 6e.

Deux discours s’opposent sans jamais s’entendre. Pour la direction, il ne s’agit là que de « drames personnels et familiaux »,dans lesquels « la dimension du travail est inexistante ou marginale ». Des accidents, en quelque sorte, dont s’emparent des syndicats « qui veulent couler La Poste ». Pour ces derniers, au contraire, le traitement stressant infligé à ses salariés, la destruction de près de 80 000 emplois depuis dix ans, la réorganisation permanente exigée par un management sourd à toutes les sonnettes d’alarme, ont mis en danger, et en grande souffrance, tous ceux qui subissent depuis maintenant des décennies la « nécessaire modernisation des PTT ».

Illustration de Rémi. {JPEG}

L’enquête de Sébastien Fontenelle révèle la gravité de la situation. En confrontant aux faits la parole de chacun, et en rappelant l’histoire d’un démantèlement qui a pris la valeur d’un symbole – celui des plus désastreuses conséquences de l’économie néolibérale –, il établit la responsabilité des dirigeants successifs,mais aussi des politiques, à commencer par les socialistes. Un terrible gâchis humain, que les salariés sont les seuls à payer. Parfois de leur vie.



Ajouter un commentaire

Numéros


Voir






Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts