CQFD

Au sommaire du n°174 (en kiosque)


paru dans CQFD n°174 (mars 2019), rubrique , par l’équipe de CQFD
mis en ligne le 01/03/2019 - commentaires

En couverture : « Communs, commune, communalisme : à nous la belle ville ! » (illustré par Formes vives).

Un article sera mis en ligne chaque semaine (environ) au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui laisse tout le temps d’aller saluer son kiosquier ou de s’abonner...

Gilets jaunes

« Vous Capitolerez ! » – Toulouse la Canaille > Avec Bordeaux, Toulouse est une des villes où les manifestations des Gilets jaunes ne désemplissent pas. Tour d’horizon « subjectif, par un protagoniste qui ne pouvait être partout et qui en oublie à coup sûr ».

Ketchup/mayo ? – Il n’y aura pas de coagulation rouge et or > Autonomes et ingérables, les Gilets jaunes ont toujours tenu à distance partis politiques et syndicats. Jusqu’au début février où, à la faveur d’une grève générale, leurs troupes ont frayé avec des syndicalistes. Détails du moment à Perpignan.

Un regard sur l’AG des AG – Cindy, je t’écris de Commercy > Les 26 et 27 janvier derniers, plus de 300 Gilets jaunes venus de toute la France se sont réunis à Commercy (Meuse) pour une « assemblée des assemblées ». De nombreux groupes locaux avaient envoyé des délégués participer à cette tentative de coordonner le mouvement de manière démocratique, à la mode communaliste, depuis la base. L’aminche Pierre Souchon y était. Mais contrairement à pas mal de camarades, il n’en est pas revenu convaincu. Paroles, paroles, paroles ?

À Marseille, petites doléances contre grand débat – Les mots jaunes > Entre réunions publiques sous contrôle et questionnaires en ligne plus qu’orientés (Préférez-vous une nouvelle dose de néo-libéralisme décomplexé ou bien une nouvelle dose de néo-libéralisme effréné ?), les cahiers de doléances distribués dans les mairies apparaissent comme des espaces d’expression privilégiés, animés d’une parole libre et non encadrée. Passage en revue marseillais.

Les vieux dossiers – Sus à l’impôt ! > Mobilisation des « Pigeons » en 2012, mouvements des « Bonnets rouges » en 2013 puis des « Gilets jaunes » depuis novembre 2018, assisterait-on au retour en force des révoltes fiscales en France ? Certes peu de centres des finances publiques mis à sac et incendiés, point de percepteur pourchassé et mis à mort dans les mobilisations actuelles. Mais les références à l’histoire de ces grandes « émotions » populaires contre une fiscalité « injuste », en particulier à celles qui conduisirent à la fin de la monarchie absolue en 1789, sont constantes. Retour sur une tradition bien française.

Ailleurs dans l’actualité

Par Kalem {JPEG}

Peste VS choléra ? – Venezuela, la prophétie autoréalisatrice > Depuis le 23 janvier, le Venezuela a deux présidents, Nicolás Maduro et Juan Guaidó. Le premier dénonce une tentative de coup d’État. Le second une usurpation de fonction. L’un cherche à conserver le pouvoir effectif malgré une légitimité électorale mise en cause. L’autre le revendique par la pression internationale sur la base d’une interprétation très large de la Constitution. Entre les partisans des deux camps, prises de position et débats sans fin teintés de mauvaise foi pullulent.

Autodéfense populaire au Brésil – « Nous pour nous » : militarisation et résistance dans les favelas de Rio > Dans les quartiers périphériques de Rio de Janeiro, les violences policières ne cessent de s’amplifier et l’armée est omniprésente. Face à cette répression, des réseaux militants des banlieues ont uni leurs forces au sein du Forum des jeunesses, un collectif qui a récemment développé une application mobile qui se veut un « outil de résistance aux violences policières ». Entretien avec Carlos Gonçalves, habitant et militant de la favela de Maré.

Une vieille révolution dévoyée – Aïe Nicaragua, Nicaraguita > Dans les souvenirs des anciens, Daniel Ortega reste un héros de la révolution qui fit tomber la dictature des Somoza. Pour les plus jeunes, il est le tyran qui fait tirer sur les manifestants. Chronique familiale à Managua, capitale d’un pays désillusionné.

Mobilisation écolo en Bretagne – À Landivisiau, ça gaze aussi très bien > Fin 2018, lorsqu’il a été annoncé, pour la énième fois, que les travaux de la future centrale à gaz de Landivisiau (Finistère) débuteraient bientôt, personne ne s’est alarmé plus que ça. Mais fin janvier, deux ouvriers et une pelleteuse sont apparus sur le site. Branle-bas de combat chez les opposants, qui ont appelé à bloquer le chantier fissa...

Dossier « Communs, commune, communalisme »

Du municipalisme libertaire au communalisme – Pour la Commune, hourra ! > En mobilisant les maires des petites villes et des communes rurales, « premiers de corvée » et « oubliés de la République », Macron mise sur l’échelle municipale pour relayer sa tentative d’enfumage. Simple courroie de transmission de l’exécutif jusqu’ici, l’échelle communale ne pourrait-elle pas être retournée comme une crêpe et transformée en espace d’émancipation politique et sociale ? Ainsi, à Commercy ou dans les assemblées des « maisons du peuple », la dimension constructive des Gilets jaunes ne propose-t-elle pas finalement « une autre commune en marche », loin de la fanfaronnade présidentielle ? Dossier. [...].

Par Pirrik {JPEG}

Bavardage autour d’une notion souveraine – La Commune, « pivot de la vie sociale future » ? > « Submergée par l’État-nation urbanisé et vouée au capitalisme, la cité [...] abrite la mémoire d’une liberté perdue, de l’autogestion d’antan, de la liberté civique d’autrefois pour laquelle les opprimés ont lutté pendant des siècles de développement social », écrit Janet Bielh, continuatrice de l’oeuvre de Murray Bookchin. Pour évoquer l’expérience communaliste, ses perspectives et ses impasses, CQFD propose ne discussion croisée avec l’historienne libertaire Marianne Enckell et le sociologue Pierre Sauvêtre.

Le théoricien – Les deux come-backs de Murray Bookchin > Le penseur du municipalisme libertaire, longtemps ignoré de ce côté de l’Atlantique, serait-il en passe de devenir incontournable ?

Le théoricien – Bookchin et le RIC > Trois lettres magiques et la démocratie directe fleurira : RIC (référendum d’initiative citoyenne). L’idée n’est pas nouvelle. Elle n’est pas non plus le monopole d’Étienne Chouard et ses émules, contrairement à ce que dit François Ruffin.

Une expérience de démocratie participative – Saillans, village « utopique et pragmatique » > Cinq ans après les élections qui ont conduit une liste participative à la mairie de Saillans (Drôme), de vrais dispositifs de prise de décision alternatifs ont été mis en place. Mais l’investissement des habitant.es n’est pas aussi fort qu’espéré. Reportage et retour d’expérience.

Auto-organisation des quartiers populaires – Barcelone, quelle ville en commun ? > Aux élections municipales de mai prochain, Barcelona en Comú, liste issue des mouvements sociaux, va remettre son mandat en jeu. La métropole catalane, où affluent 150 000 touristes par jour pour 1,7 million d’habitants, va-t-elle passer aux mains du félon Manuel Valls, candidat de la bourgeoisie nationaliste ? Au-delà du feuilleton politique, une âpre bataille se mène, spécialement sur le plan du logement. La Barcelone populaire résiste comme elle peut à la touristification, à la spéculation, à la gentrification et aux expulsions locatives. Et pour cela, elle s’appuie sur une persistance vivace d’auto-organisation à la base, de syndicats de quartiers, d’associations de voisins et de projets coopératifs.

Mise en place de l’autonomie démocratique au nord de la Syrie – Les « komun » du Rojava entre deux feux > Théorisé par le leader kurde Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999, le projet politique de confédéralisme démocratique qui se met en place au nord de la Syrie a été nourri par l’influence du libertaire américain Murray Bookchin. Depuis que Donald Trump a annoncé le retrait des troupes américaines, la menace d’une intervention turque fragilise ce modèle démocratique inédit et risque de replonger la région dans les bras du régime syrien.

Morceau volé – Au Chiapas, commander en obéissant > Dans une étude universitaire, la chercheuse en sciences sociales Lucile Johnes a cherché à comparer les fonctionnements d’autonomie politique dans les zones rebelles du Chiapas zapatiste et au sein du mouvement kurde. Exemple du fonctionnement zapatiste.

Matraques créatives & autoroutes bio – Grenoble, laboratoire du mépris municipal > En 2014, quand Éric Piolle a été intronisé maire de Grenoble, nombreux furent les camarades à se réjouir. Pensez donc : un maire écolo rassemblant la gauche « radicale » et des assos du coin, ça ne pouvait pas mal tourner. Mais les mois ont passé et la réalité s’est imposée : pas jojo. Entre répression tous azimuts et fermeture de bibliothèques, novlangue technophile et gouvernance autoritaire saupoudrée de joujous participatifs inoffensifs, le système Piolle ne fait que perpétuer l’existant. Auteur de Dérive dans une ville créative (éditions CMDE, 2018), Didier Moineau revient ici sur le municipalisme dévoyé de l’équipe Piolle. Entretien.

Bouquins & cinéma

Par Emilie Seto {JPEG}

Femmes armées dans les romans policiers – « Encore aujourd’hui, la violence des femmes surprend, dérange, choque » > Avec À armes égales, les femmes armées dans les romans policiers (Éditions Ressouvenances), Caroline Granier interroge la place des figures féminines dans le polar, leur puissance et leur force de frappe quand il s’agit de déconstruire les stéréotypes de genre. Entretien.

Bouquins – Débrider la plume > En 2008, Jean-Louis Fournier osait avec Où on va, Papa ? la fausse autobiographie d’un père dont les deux enfants sont handicapés. L’auteur se risquait à écrire ce qu’on ne peut dire, la poisse de vivre avec des mômes inadaptés à une vie adulte. Le fardeau se décharge avec son humour sans limite. On peut rire de sa malchance. Merci.

Documentaire de choc – À Calais, filmer l’(in)humanité > Dans Regarde ailleurs, Arthur Levivier prouve, en images, le harcèlement quotidien que fait subir la police aux migrants en transit vers l’Angleterre. Édifiant.

Manifeste pour un nouvel usage du cinéma – Et si l’on se mettait à vivre le cinéma qui nous grise ? > En mai 68, dans les métropoles en éruption, certains anarcho-enragés décrétaient la mort du cinéma. Au profit du cinéma de la vie. De la « vraie vie » enfin déchaînée...

Et aussi

L’alambic révolté – L’eau-de-vie, les normes et Monsieur Paul > Bouilleur ambulant, Monsieur Paul promène son alambic dans les campagnes du Lot depuis des années. Mais fatigué d’une réglementation trop tatillonne, il songe à fermer le robinet. La norme tuera-t-elle la gnôle ?

Et enfin

L’édito – Au grand débarras national > « Pays des Lumières soi-disant, faut croire qu’y a des pannes de courant. Les seuls Français que j’ai vus brillants, c’étaient des Gilets jaunes en feu sur les Champs  », chante l’humoriste belge Laura Lane. C’est vrai que, de la cave au grenier, pas mal de fusibles semblent avoir grillé dans cette maison « frouze ». La conséquence d’un climat délétère qui, bien avant et au-delà du mouvement des Gilets jaunes, est alimenté par une série d’actes judéophobes. [...].

Ça brûle ! – Ce qu’il faut disrupter > À CQFD, on n’est pas très portés sur le marketing et la start-up nation, t’as vu. On peut même dire qu’on est de redoutables busards en la matière. Logique, puisqu’on est convaincus que la pub c’est la mort. Et qu’on a solennellement proclamé un soir de pleine lune que jamais on ne mangerait de ce pain-là. Le problème, c’est que du coup on n’en finit pas de devoir faire appel à nos lecteurs régulièrement en les tirant par la manche – un p’tit abonnement s’il vous plaît, c’est pour manger (et le pinard). [...].


La couverture du n°174 de "CQFD", illustrée par Formes Vives {JPEG}

Le numéro 174 de CQFD est paru le vendredi 1er mars. Il sera en kiosque jusqu’au jeudi 4 avril.



Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2

Voir





Anciens numéros



Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts