CQFD

Au sommaire du n° 201 (en kiosque)


paru dans CQFD n°201 (septembre 2021), rubrique , par l’équipe de CQFD, illustré par , illustré par , illustré par
mis en ligne le 03/09/2021 - commentaires

En couverture : « Flicage généralisé : c’est par où la sortie ? », Gwen Tomahawk

Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre marchand de journaux ou de vous abonner...

Actualités d’ici & d’ailleurs

- Passe sanitaire : des bleus partout – Avec le passe sanitaire, le gouvernement a transformé des centaines de milliers de bistrotiers et autres personnes chargées d’accueillir du public en auxiliaires de police. Un nouveau type de flicage qui ne vient pas de nulle part.

Dessin de Nardo

- À Grenoble, une écologie sauce tartuffe – Du 16 au 28 septembre aura lieu la primaire écologiste, chargée de désigner le candidat « vert » à l’élection présidentielles 2022. Parmi les cinq aspirants déclarés, un certain Éric Piolle, maire de Grenoble depuis 2014, ancien ingénieur informatique ayant le vent médiatique en poupe et se rêvant un destin national. Et tant pis si son bilan écologique municipal est proche du néant, comme le détaille un journaliste du canard local farouchement indépendant Le Postillon dans son livre Le Vide à moitié vert – La gauche rouge-verte au pouvoir : le cas de Grenoble. On lui a posé quelques questions.

- Brest : la gentrification se pare de vert – Suite aux élections municipales de 2020, l’alliance renégociée entre le Parti socialiste et Europe Écologie-Les Verts devait permettre d’accorder une place plus importante à l’environnement dans les politiques municipales et métropolitaines brestoises. Résultat : on assiste plutôt à un vague verdissement des projets urbains. Mais des collectifs défendent d’autres manières d’inventer la ville.

- Castel fait picoler l’Afrique, puis exfiltre un max’ de fric – Leader français du négoce de vin, le groupe Castel réalise l’essentiel de ses bénéfices en Afrique, où il s’est spécialisé dans la bière, les sodas, le sucre et... l’évasion fiscale. Un scandale disséqué dans un accablant rapport de l’association Survie.

- « On veut que ces questions soient prises en compte ! » – « Il est où le patron ? » Cette question, de nombreuses paysannes l’ont déjà entendue. Une phrase sexiste récurrente qui illustre bien les problématiques auxquelles elles font face. C’est aussi le titre qu’ont choisi les Paysannes en polaire, cinq agricultrices du Sud-Est qui se sont alliées à la dessinatrice Maud Bénézit pour mettre en bande dessinée ces situations, les dénoncer et se donner de la force pour lutter.

- Le variant asiatique du fado portugais – Première étape d’un retour récent sur les rives du Tage, où l’on constate que les immigrants asiatiques, par leurs salaires extrêmement bas, permettent à l’agro-industrie de survivre au Portugal, alors que les travailleurs portugais émigrent plus loin pour fuir la misère. Il est aussi question de corruption et de cuisine chic à succès.

- Un été avec les zapatistes – Partie en bateau du Mexique, une délégation zapatiste a débarqué sur le Vieux Continent au mois de juin. Depuis, elle multiplie les rencontres avec les acteurs et actrices des luttes d’Europe. Récit, en bande dessinée, de son passage à Notre-Dame-des-Landes.

- Souheil, 19 ans, tué par un policier – Comment un simple contrôle routier a-t-il pu s’achever par la mort de Souheil, 19 ans, d’une balle policière en plein thorax ? Tandis que le parquet de Marseille parle de légitime défense, la famille demande une enquête indépendante.

Illustration de Maud Guély

Dossier « Des fringues et des luttes »

- Les habits de la révolte – Super intro de notre dossier consacré à la dimension politique et contestataire des fringues.

- « La fabrique des apparences est politique » – Dès l’enfance, le vêtement détermine les normes des genres : aux filles, les jupettes roses ; aux garçons, les shorts bleus. Il est donc un reflet idéal des rapports de domination à diverses époques, ainsi qu’un enjeu majeur des luttes féministes. L’historienne Christine Bard, professeure d’histoire contemporaine a ainsi publié en 2010 une histoire politique du pantalon et Ce que soulève la jupe : identités, transgressions, résistances, qui prolongeaient son essai sur Les Garçonnes — mode et fantasmes des Années folles, réédité cet automne chez Autrement. Entretien.

- Des vies en bleus – Il n’y a pas si longtemps encore, presque tous les ouvriers d’usine portaient un bleu de travail. La disparition de cette unanimité vestimentaire a coïncidé avec l’affaissement de l’unité et de la visibilité de la classe ouvrière, analyse Jean-Pierre Levaray.

- Atelier drag-king : des performances de genre – Popularisées par des films grand public comme Priscilla, folle du désert, les drag-queens sont depuis longtemps sorties de l’ombre. Moins connu, leur pendant masculin, le « drag-king », se démocratise peu à peu à la faveur de l’intérêt grandissant pour les questions queer. Prenant sa source dans les bars lesbiens underground des années 1990, la pratique revêt une dimension émancipatrice pour qui s’y adonne loin des strass et paillettes. Plongée dans un univers qui ambitionne de faire des « fringues d’hommes » portées par des femmes des armes de destruction massive des stéréotypes de genre.

- Chez Frida Kahlo, une « corrélation idéologique et vestimentaire » – À travers des dizaines d’autoportraits, Frida Kahlo, peintre mexicaine que l’on ne présente plus, a fait de ses tenues des outils de revendication identitaire, transformant ses vêtements en messages politiques. Spécialiste de son œuvre, Rachel Viné-Krupa a consacré un essai à ses costumes. Paru en 2013 aux éditions Nada, un ruban autour d’une bombe - une biographie textile de Frida Kahlo, illustré par Maud Guély, met en lumière la radicalité d’une artiste que son statut d’icône de mode avait quelque peu édulcorée.

- En Birmanie, des pagnes contre les tanks – Les Birmanes se sont massivement mobilisées contre le coup d’État militaire de février dernier. Se saisissant du mythe patriarcal selon lequel passer sous les vêtements d’une femme peut faire perdre la puissance virile à un homme, les manifestantes ont accroché leurs jupes sur du fil à linge au milieu de la rue pour ralentir l’avancée des tanks.

Côté culture

- Le retour de l’Abrégé du Capital de Karl Marx – On peut vouloir lire Karl Marx mais craindre son écriture complexe. Dès 1878, depuis une cellule de prison, l’anarchiste italien Carlo Cafiero avait remédié à ce problème, en rédigeant dans un style simple et accessible un condensé du livre I du Capital. Extension de CQFD dans le monde du livre, les éditions du Chien rouge ont la joie de vous annoncer qu’elles publieront le 24 septembre une nouvelle édition de cet Abrégé, avec une couverture et une approche graphique renouvelées.

- Cap sur l’utopie : sus aux « gros fripouillards » ! – Les vaillantes éditions Nada rendent vie à un grand classique de la subversion carabinée frigoussé en 1897, Le Sabottage, du syndicaliste révolutionnaire Émile Pouget, réintitulé aujourd’hui moins cavalièrement Le Sabotage avec un seul « t ».

- Un Chacal sur les planches – Cousines du Roman de Renart, voici les aventures de Chacal, personnage de contes berbères rescapé des incendies de l’histoire. La compagnie Manifeste Rien en a tiré une version théâtrale pleine de verve et de renversements : Chacal, la fable de l’exil.

Les chroniques

- Je vous écris de l ’Ehpad. Episode 10. « Ça va encore faire des trucs à histoire… » – Nouvel épisode de la chronique de Denis L., qui nous livre chaque mois des fragments de son quotidien d’auxiliaire de vie dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) public.

- Viva la muerte ! – Donald Henry Rumsfeld (1932-2021). Catégorie : un vrai faucon. Mort : dans son ranch le 29 juin 2021.

Et aussi...

- L’éditoDe Kaboul à Calais / Ça brûle ! – Complots partout : on rentre dans la danse / Les bonnes nouvelles du mois

- Une fiction signée Chien Noir : Transfert de feu

- Horoscope / Abonnement (par ici)


PDF - 756.4 ko
La Une du n°201 en PDF

La Une du n° 201 de CQFD, illustrée par Gwen Tomahawk {JPEG}

- Le numéro 201 de CQFD est en kiosque du 3 au 30 septembre.

  • CQFD est disponible chez près de 3 000 marchands de journaux partout en France. Pour retrouver les points de vente près de chez vous, cliquez ici.
  • Pour recevoir les prochains numéros dans votre boîte aux lettres, vous avez la possibilité de vous abonner.


Ajouter un commentaire

Par l’équipe de CQFD


Dans le même numéro


1 | 2 | 3

Voir





Anciens numéros



Spip ø Squelette ø Ce site ø Suivre la vie du site RSS 2.0 ø Naviguer en https ø Soutenir CQFD ø Contacts ø Affichage pour mobiles